Cet article a été publié le: 5/09/20 11:54 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/Covid-19 : don de l’OIM aux forces de sécurité et aux populations de la frontière ivoiro-libérienne

Tabou, 05 sept (AIP)- L’organisation internationale pour les migrations (OIM) en collaboration avec l’Union Européenne (UE) a fait don, jeudi 03 septembre 2020, de dispositifs de lavage des mains, de savons liquides, de gels hydro-alcooliques, de bouteilles de javel, de gants, de kits de premier secours… aux forces de sécurité, au personnel médical et aux populations de la frontière ivoiro-libérienne.

Lors d’une double cérémonie qui a eu lieu respectivement dans le village frontalier de Prollo et à la préfecture de Tabou, le préfet du département, Kalidja Kouamé, a remercié les donateurs pour leur appui aux populations de sa circonscription dans “cette période difficile” de lutte contre la Covid-19.

“Ce matériel va aider les populations et les forces de sécurité à mieux se protéger contre le coronavirus. Quant au personnel médical, il voit ses capacités d’intervention renforcées ‘’, a indiqué Mme Kalidja.

Le représentant de l’OIM, Emile Kra Kouakou a indiqué que ces dons s’inscrivent dans le cadre des projets “engagement transfrontalier entre la Côte d’Ivoire et le Libéria pour renforcer la cohésion sociale et la sécurité frontalière” et “protection et réintégration des migrants en Côte d’ivoire”.

Ces projets sont financés par le fonds des Nations unies pour la consolidation de la paix, avec pour objectif de contribuer à la lutte contre l’expansion de la pandémie à coronavirus dans les zones frontalières.

Ces projets qui concernent également les localités frontalières, Sipilou, Gbapleu et Gbeunta dans l’Ouest de la Côte d’ivoire bénéficient d’un  financement global de plus de 12 millions de francs CFA.

(AIP)

bb/ebd/ask