Cet article a été publié le: 26/01/22 14:59 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Covid 19: Le REIAC remet des cache-nez à des élèves à Abidjan

Songon, 26 jan 2022 (AIP)- Le Réseau des enseignants ivoiriens amis de la Chine (REIAC), en collaboration avec l’Ambassade de la République populaire de Chine en Côte d’Ivoire,  a organisé, mercredi 26 janvier 2022, à Abidjan une cérémonie de remise de cache-nez aux membres du club des élèves amis de la Chine, du Lycée municipal 1 d’Attécoubé et du lycée moderne des jeunes filles de Yopougon.

Au total 1.500 cache-nez ont été remis aux bénéficiaires en présence du proviseur du Lycée municipal 1 d’Attécoubé, Yaya Coulibaly. Quelque 1500 autres ont été remis aux élèves  lycée moderne des jeunes filles de Yopougon en présence de l’adjoint au chef d’établissement (ACE), Léon Dorou dans la salle d’amitié sino-ivoirienne logée au sein dudit Lycée.

Selon le président du REIAC, Aimé Christ Yoro Loua, ces dotations sont une contribution de l’Ambassade de la Chine à la protection de ces élèves contre la Covid-19. 

En plus de ces cache-nez, les meilleures élèves filles ont bénéficié d’un symbole de la Chine notamment des peluches ‘’panda’’.

« Nous remercions le président du REIAC pour toutes les activités qu’il mène pour l’émergence du réseau et surtout des relations entre la Chine et la Côte d’Ivoire. Nous sommes très heureux de recevoir ces cache-nez après des bourses d’études offertes par l’Ambassade de la Chine. Nous osons croire que le meilleur reste à venir le Lycée municipal 1 d’Attécoubé ne restera pas en marge et nous allons nous battre pour être parmi les meilleurs clubs des élèves amis de la Chine de Côte d’Ivoire », a fait savoir son proviseur, Yaya Coulibaly.

Depuis la survenue de la Covid-19, l’Ambassade de la République populaire de Chine en Côte d’Ivoire a offert des millions de cache-nez et des thermomètres à infrarouge aux membres des clubs des élèves amis de la Chine, par le biais du REIAC.

La prochaine étape de distribution de cache-nez est le Lycée moderne Alassane Ouattara d’Anyama. Les élèves de cet établissement scolaire bénéficieront également de 1.500 cache-nez et des peluches ‘’panda’’ pour les meilleures élèves filles.

Créé le 15 février 2015, le REIAC œuvre pour le partage d’expériences acquises en Chine pour vulgariser la culture chinoise en Côte d’Ivoire. Il se veut un pont entre la Chine et le ministère de l’Education  nationale et un outil de coopération entre les peuples ivoiriens et chinois

(AIP)

tg/ask