Cet article a été publié le: 30/11/20 10:58 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/COVID 19 : les artisans du village de Ménéké à Tabou se réjouissent de la reprise des activités

Tabou, 30 nov 2020 (AIP)-Les artisans du village de Ménéké (sous-préfecture de Tabou) se réjouissent de la reprise des activités, après “la difficile période de restriction” due à la pandémie du COVID 19, a constaté sur place l’AIP.

«Au moment où les mesures barrières nous obligeaient à fermer nos ateliers, c’était vraiment dur pour nous parce qu’on n’avait plus aucune ressource et on tirait le diable par la queue », a indiqué samedi, Pierre Kouakou Kra, couturier à Ménéké qui a précisé qu’avant cette pandémie, son atelier recevait entre 20 et 30 clients chaque samedi, jour de marché de Ménéké.

«Quant aux autres jours de la semaine, j’avais en moyenne une dizaine de clients par jour. Depuis l’assouplissement des restrictions sanitaires, les clients qui étaient devenus méfiants commencent à gagner en confiance et fréquentent peu à peu mon atelier qui a commencé à recevoir chaque jour de marché entre 10 et 15 clients et les autres jours de  la semaine, 5 à 6 clients en moyenne », a souligné M. Kra.

Ces opérateurs économiques souhaitent qu’avec la reprise des activités qu’un remède à cette terrible maladie soit trouvé pour que chacun prenne véritablement sa place dans le développement local.

De son côte le menuisier, Abou Guindo, demande que les hommes de Dieu prient pour éloigner le COVID 19, une sale maladie qui oblige l’homme à abandonner ses activités et à se cacher dans la maison.

Le village de Ménéké a une population estimée à plus de cinq mille habitants. L’activité principale de cette population est l’agriculture et principalement la culture du palmier à huile, de l’hévéa et du coprah.

(AIP)

bb/bsp/tm