Cet article a été publié le: 18/01/22 14:23 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ COVID-19: Plus 230.000 doses de vaccins administrés dans la région de San Pedro

San Pedro, 18 jan 2022 (AIP)-La région de San Pedro a enregistré 231.811 doses de vaccins administrés contre le COVID-19 depuis le début de la campagne de vaccination (avril 2021) jusqu’au 15 janvier, a fait savoir, lundi 16 janvier 2022, le directeur régional de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle, Dr Angaman Dominique.

M. Angaman a livré cette information lors d’un entretien avec l’AIP. Il a souligné que ce nombre correspond à 44% des prévisions. Parmi ces personnes, 34% ont reçu la première dose et 10% la deuxième dose.

Les cas positifs sont pris en charge au centre de prise en charge du COVID-19 ouvert au sein du Centre hospitalier régional (CHR) de San Pedro.

La direction régionale a utilisé comme stratégie l’approche communautaire, le déploiement des équipes de vaccination dans les lieux de cultes, les marchés, les hameaux et les villages, et l’installation de postes de vaccination dans les entreprises et les centres de santé.

Elle s’appuie sur les autorités administratives, politiques, les guides religieux, les chefs de communautés et de villages, et les leaders d’associations pour sensibiliser les populations sur l’importance de la vaccination contre la pandémie et la nécessité du respect des mesures de prévention. Elle veut également solliciter l’implication des coopératives agricoles pour toucher atteindre le maximum de personnes en milieu rural.

Dans la région de San Pedro qui couvre les départements Tabou et San Pedro, 623 cas de COVID-19 ont été enregistrés sur  un échantillon de 2.303 personnes prélevées pour le test, de mars 2020 au 15 janvier 2022. Parmi les cas positifs, il y a eu, du 1er au 13 janvier, une vague importante de contamination de 235 cas légers  qui ne nécessitent pas une hospitalisation.

Le directeur régional de la santé, de l’hygiène publique et de la couverture maladie universelle appelle les populations à se faire vacciner et à ne pas avoir peur du vaccin en cédant aux rumeurs. Il conseille aux personnes vaccinées de rendre dans les centres de santé pour être suivies, si elles constatent des effets liés aux vaccins antiCOVID-19.

(AIP)

nbf/fmo