Cet article a été publié le: 27/11/20 11:50 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ COVID-19: Une baisse drastique des recettes des établissements hôteliers de Touba

Touba, 27 nov 2020 (AIP)- La direction départementale du Tourisme de Touba a relevé lors d’un séminaire tenu mercredi 25 novembre 2020, une baisse drastique des recettes et du chiffre d’affaires due des établissements hôteliers du département du fait de la COVID-19.

« La COVID-19 nous a mis par terre. Nos recettes journalières sont passées d’une moyenne de 60. 000 francs CFA à zéro. Au même moment, nous devons faire face aux charges liées à la consommation du courant, de l’eau, ainsi que le paiement de nos impôts » a dit le gérant d’un réceptif hôtelier, Koulibaly Brahima.

En plus de la réduction du chiffre d’affaire, les hôteliers ont relevé  la mise en chômage technique sans rémunération des personnels, la réduction voire l’absence totale de visiteurs.

En vue d’un développement durable du tourisme post-COVID dans le Bafing, les directeurs régionaux de l’environnement, du travail, de la culture et de la francophonie, ainsi que par le chef d’antenne de l’Institut national d’hygiène publique (INHP) de Touba ont fait des recommandations.

Il s’agit de l’adoption d’un protocole sanitaire par l’ensemble des opérateurs, la création et la mise en place de comités de gestion des sites et attraits touristiques, l’établissement d’une cartographie des sites et attraits touristiques, une synergie d’actions par l’ensemble des acteurs tels que  les collectivités territoriales, les élus locaux, les opérateurs économiques, les services de l’administration déconcentrée.

Les acteurs ont aussi suggéré la création et l’institution d’activités d’animation touristique (festivals), la sensibilisation des élus locaux et collectivités territoriales dans le but de porter un regard plus attentif sur l’industrie touristique locale.

Cette activité, faite à l’intention des acteurs du tourisme notamment hôteliers, restaurateurs, gérants de sites touristiques, a eu pour thème “Évaluation de l’impact de la COVID-19 sur l’industrie touristique à Touba et perspectives de relance ». Elle a été présidée par le secrétaire général 1 de la préfecture de Touba, Achy Yapi Alexandre qui a exhorté les participants à l’application des recommandations.

(AIP)

dm/dds/tad/fmo