Cet article a été publié le: 12/06/22 12:52 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Création d’une OPA des producteurs d’hévéa de Côte d’Ivoire à Gagnoa

Gagnoa, 12 juin 2022 (AIP)- Des producteurs et coopératives de production de caoutchouc naturel, issus d’une dizaine de localités, se sont constitués en une organisation professionnelle des hévéaculteurs de Côte d’Ivoire (OPHCI), au cours d’une assemblée générale constitutive tenue samedi 11 juin 2022 à Gagnoa.

Selon la toute première présidente exécutive de l’OPHCI, Angbomon Yah Marguerite, les objectifs de l’organisation se résument à agir afin que le caoutchouc soit écoulé normalement et que le prix officiellement fixé soit respecté dans les villages.

« Eliminer les faux-frais afin que le prix fixé bord-champ soit intégralement payé aux producteurs, s’assurer que les décisions prises au sommet par les responsables de la filière soient appliquées partout au fin fond du milieu rural, éliminer des faux-frais créés par des intermédiaires, faire connaître l’organisation dans toutes les zones productrices d’hévéa, créer un couloir de transmission d’information, organiser et encadrer les producteurs, créer des plantations villageoises, sont autant de missions que s’est confiées l’OPHCI », a expliqué le nouveau secrétaire général de l’OPHCI, Koré Mahi.

Il a assuré que son OPA ne vient pas en combattant contre les autres organisations de producteurs ou de transformateurs déjà sur le terrain, mais elle compte mettre en place des délégations régionales et départementales, afin que les producteurs locaux se sentent concernés et intéressés par l’organisation.

Vingt-deux régions sont productrices de caoutchouc naturel avec plus de 160 000 producteurs identifiés, selon l’Association des professionnels de caoutchouc de Côte d’Ivoire (APROMAC) qui constitue la faitière de l’hévéa comprenant le collège des producteurs et celui des usiniers.

(AIP)

Dd/kp