Cet article a été publié le: 16/07/21 15:04 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Dabou s’engage pour la paix avant le sommet mondial de la FPU

Dabou, 16 juil 2021 (AIP)- Le siège du conseil général de la ville de Dabou, a abrité, jeudi 15 juillet 2021, le premier sommet régional préparatoire des assises du sommet mondial sur la paix prévue à Abidjan en 2022 sur le thème, « La paix, l’interdépendance et le développement » organisé par la Fédération pour la paix universelle (FPU).

Les autorités préfectorales, les élus, les chefs de services, de communautés, de quartiers, les chefs religieux, les présidents d’associations de jeunes, de femmes ont pris part à ces assises.

Le président de la FPU Côte d’Ivoire, Aka Sayé Lazare, a commenté quelques axes de la philosophie du fondateur de la FPU, Révérend docteur Sun Myng Moon, qui fait la promotion de la prise en compte de Dieu, l’amour du prochain, la liberté et l’équilibre des relations avec autrui, la vérité et la sincérité pour un développement harmonieux.

Aussi, s’est-il félicité de la présence des participants tout en les assurant du soutien constant de la FPU Côte d’Ivoire dans la construction de la paix dans la région des Grands ponts et spécialement à Dabou qui a connu récemment des actes de violences lors de la dernière présidentielle.

Le préfet de la région des Grands ponts, N’Zi Kanga Rémi, lui-même membre de la FPU en qualité de conseiller spécial du président Aka Sayé Lazare, a invité les participants et les populations à agir au quotidien pour rendre effectif la paix fondée sur l’interdépendance entre les humains pour le développement de la région.

Pour lui, la personne humaine, la famille doivent être les points de départ de l’exercice de la paix afin qu’elle puisse irradier toute la société, le pays, le continent et le monde.

Plusieurs articulations ont meublé ce premier sommet régional. Il s’agit d’un panel qui a permis aux élus, aux représentants des jeunes et des femmes de donner leur vision de la paix dans la région, de la signature de la charte de la paix, la désignation des acteurs de paix, et d’un festival interreligieux et multiculturel.

Ce premier sommet régional sur la paix était parrainé par le Ministre Essis Emmanuel, en présence du président Afrique de la FPU, le révérend Jean Pierre Kadima.

(AIP)

bec/aaa/fmo