Cet article a été publié le: 13/09/21 10:13 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Début de la libération des espaces publics squattés par des vendeurs à Abobo

Abidjan, 13 sept 2021 (AIP)- Lancée par le maire Kandia Camara, la libération volontaire des espaces publics illégalement occupés par des vendeurs, dans la commune d’Abobo, a démarré dimanche 12 septembre 2021, par le départ, sans incidents, des vendeurs de bétails à l’espace Coco-service du quartier Anador.

Les services techniques de la mairie, encadrés par les forces de l’ordre, pour l’opération, n’ont trouvé aucun vendeur de bétails à leur arrivée sur le site, peu après six heures.

Ces derniers avaient plié bagages depuis la veille. Les agents de la mairie commis à la tâche ont seulement démantelé quelques installations anarchiques.

Soucieuse du bon déroulement de l’opération, le maire Kandia Camara a fait une escale sur les lieux en compagnie de la première adjointe, Jeanne Peuhmond, et s’est rendue compte que les bouviers et leurs bêtes n’étaient plus présents.

Kandia Camara a remercié et félicité les agents municipaux, les forces de l’ordre et les responsables des vendeurs de bétails, annonce un communiqué de la mairie.

« C’est le début d’un vaste programme de déguerpissement. Nous voulons que les populations d’Abobo vivent dans de très bonnes conditions. Qu’Abobo soit une Commune très belle où il fait bon vivre dans la paix et la sécurité. Je me réjouis, parce que les populations ont adhéré à notre initiative », a-t-elle indiqué.

Elle a annoncé que l’espace en question va abriter de nombreuses infrastructures, dont un Centre hospitalier universitaire (CHU), un lycée d’excellence ou encore une piscine olympique.

« Le président de la République, SEM Alassane Ouattara a de grandes ambitions pour Abobo et sa population. Aux populations de continuer d’adhérer à ce programme qui est fait pour leur bien être. Son vœu est qu’Abobo demeure la commune qui est Zo (jolie en langage populaire) », a affirmé l’élue.

L’un des responsables des bouviers, Diko Djibril, a dit approuver l’opération de libération de l’espace Coco-services. « Avec le projet colossal que l’Etat veut mener ici, en tant que président de l’Association des vendeurs et éleveurs, j’ai ordonné à tous les vendeurs et éleveurs de repartir sur le site de l’ancienne casse d’Adjamé », a-t-il indiqué.

Au nom des riverains, Soro Mamadou a remercié le maire pour son initiative qui permettra aux résidents de vivre en toute sécurité. Il a souhaité l’aménagement de l’espace en question, tout en souhaitant la construction de dos d’âne sur la voie.

Les artisans, commerçants et transporteurs sont invités à libérer la voie express Abobo-Adjamé, les ronds-points et les alentours de la mairie, afin que les travaux d’embellissement et de l’échangeur se poursuivent sans encombre.

(AIP)

aaa/ask