Cet article a été publié le: 23/09/22 12:02 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Des acteurs du système éducatif de Bangolo plaident  pour un réajustement de la date de la rentrée scolaire

Bangolo, 23 sept 2022 (AIP) – Des acteurs et partenaires du système éducatif, résidant dans le département de Bangolo, ont exprimé leur souhait de voir changer la date de la rentrée scolaire pour les années scolaires futures comme cela se faisait jadis, lors d’un micro-trottoir, mercredi 21 septembre 2022.

Kouakou Kouamé Georges, parent d’élève soutient que l’on peut adapter le début de l’école en tenant compte des réalités économiques des populations rurales à l’image de la date de  la Coupe d’Afrique des nations (CAN) récemment reportée pour des raisons météorologiques.

« Nous les paysans, nous souhaitons que le gouvernement mette la rentrée au début d’octobre car c’est en ce moment qu’on peut avoir un peu de cacao et le vendre pour inscrire nos enfants puis acheter leurs fournitures », a-t-il plaidé.

Pour l’instituteur Mongui Alfred, fixer le début de l’année scolaire en milieu de mois de septembre constitue une difficulté pour les fonctionnaires “puisque” à la mi-septembre, les salaires ne sont pas encore virés’’.

« L’Etat doit trouver une solution à ce phénomène de retard dans le début des cours puisqu’avec ce fléau, le quantum horaire annuel n’est souvent pas respecté et le suivi des progressions en soufre », s’est plaint M. Zoh, professeur d’anglais.

 Le nombre d’élèves perceptibles dans les salles de classes des établissements primaires et secondaires de la ville de Bangolo, et devant les bureaux d’inscription demeure encore faible.

 (AIP)

jn/kgu/zaar/fmo