Cet article a été publié le: 10/12/20 14:05 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Des acteurs renforcent leurs capacités sur les droits de l’homme, la cohésion sociale et les procédures judiciaires

Dimbokro, 10 déc 2020 (AIP) – Des autorités administratives, travailleurs sociaux, agents des médias, des chefs traditionnels et religieux et des membres d’organisations de femmes et de jeunes de Dimbokro, prennent part du jeudi 10 au vendredi 11 décembre, à un atelier de renforcement des capacités sur les droits de l’homme, la cohésion sociale, les procédures judiciaires et l’assistance judiciaire.

L’atelier, initié par la Plateforme de la société civile pour la paix et la démocratie (PSCPD) dans le cadre du projet d’appui à l’amélioration de l’accès à la justice des populations des régions du Bélier, Iffou, Moronou et du N’zi, vise à donner aux participants, une quarantaine, les outils nécessaires pour cerner les droits de l’homme et les mécanismes de plaintes ou de recours et appeler à ne pas se faire justice, a expliqué la  représentante du coordonnateur  de la Plateforme de la société civile pour la paix et la démocratie (PSCPD), Yéo Kartia Simone.

Il s’agit également de chercher à améliorer l’accès à la justice et faciliter la prise en charge des victimes des violations des droits de l’homme et sensibiliser sur les procédures requises, a-t-elle ajouté.

Pour y parvenir, les participants ont droit à six modules, dont la connaissance du droit et du système judiciaire ivoirien, les mécanismes de gestion de conflits. Il y est question d’un plaidoyer sur la cohésion sociale, la cohabitation pacifique  et la paix.

Il est initié par la Plateforme de la société civile pour la paix et la démocratie (PSCPD) dans le cadre du projet d’appui à l’amélioration de l’accès à la justice des populations des régions du Bélier, Iffou, Moronou et du N’zi.  .

Le préfet de région, Bamba Souleymane a procédé à Dimbokro, à l’ouverture des travaux. Était également présent le premier adjoint au maire, N’guessan Oka.

(AIP)

ik/ask