Cet article a été publié le: 1/08/21 13:55 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Des activités génératrices de revenus pour des élèves en vacances à Sakassou

Sakassou, 01 août 2021 (AIP)- Des élèves, en vacances, s’adonnent à des activités d’apprentis chauffeurs, d’aide-maçons, de filles de ménages et de conducteurs de motos taxis pour soutenir financièrement leurs parents par rapport aux dépenses de la rentrée scolaire 2021-2022.

Pour Fred Arthur Kouamé, représentant départemental du Conseil national des jeunes de Côte d’Ivoire (CNJCI), ces jeunes sont à soutenir.

Admis en classe de première au lycée moderne de Sakassou, l’élève Konan Roger ne se donne pas de répit pendant ses vacances scolaires. Conducteur d’un moto taxi pour le compte d’un fonctionnaire, Konan Roger affirme réaliser des économies pour la prochaine rentrée scolaire.

Il dit faire une recette journalière de 3000 FCFA au profit du propriétaire contre un salaire mensuel de 15 000 FCFA.

Quant à Camara Issouf, élève du collège privé le Walley, il s’est converti en aide-maçon. Muni de sa pelle, chaque matin, il se met à la disposition de tout entrepreneur ou maçon qui veut bien l’accepter, à hauteur de 2500 FCFA la journée.

Madiara Koné est devenue fille de ménages au domicile d’un agent de forces de l’ordre pour un salaire de 20 000 FCFA.

Contrairement à ces élèves qui meublent leurs vacances par des activités génératrices de revenus (AGR), d’autres ont choisi de se reposer. Leur repos consiste à lire, à dormir, à regarder la télé ou à passer le temps sur les aires de sports. L’oisiveté étant la mère de tous les vices, des parents croisent les doigts, espérant des vacances saines pour leurs enfants dans une localité où l’organisation d’activités ludiques est chose rare.

(AIP)

tni/aaa/kp