Cet article a été publié le: 6/03/21 16:59 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Des agents du ministère du Plan déplorent le retard du paiement de leurs émoluments

Abidjan, 18 fév 2021 (AIP)- Le Renouveau syndical des agents du ministère du plan (RESYNAP-CI) déplore le retard du paiement de la prime trimestrielle de décembre 2020, des agents de leur ministère, en demandant à leur ministre de tutelle, Kaba Nialé de trouver une solution idoine à ce problème.

« Comme conséquences du retard au niveau du paiement des émoluments, certains agents du ministère du Plan se trouvent aux mains des margouillards et leurs cartes magnétiques sont hypothéquées. D’autres agents ont vu leurs salaires hypothéqués du fait que leurs comptes primes soient arrimés à leurs comptes salaires. Des agents ont été également expulsés de leur domicile conjugal », a indiqué mercredi 17 février 2021, le secrétaire général adjoint 1 du RESYNAP-CI, Landry Oulaï, qui s’exprimait, lors d’un entretien avec l’AIP.

« Et comme à l’accoutumé, l’attente de la prime a toujours entraîné des décès dont le plus récent est le décès de la femme d’un agent du ministère du Plan exerçant dans la région de Kabadougou (Odienné) », a-t-il ajouté.

Face à cette situation, le secrétaire général du RESYNAP-CI, Landry Oulaï, propose à son ministre de tutelle de mettre en place un cadre beaucoup plus sérieux en vue de réfléchir sur la gestion de l’attribution des émoluments des agents du ministère du Plan avant le démarrage de l’exécution de la prime de 2021.

(AIP)

tg/fmo