Cet article a été publié le: 26/05/21 9:26 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Des cadres Lobi expriment leur colère après l’investiture du chef central Sib Virkoun

Bouna, 26 mai 2021 (AIP)- De nombreux cadres Lobi, avec à leur tête le général Lassana Palenfo, ont exprimé leur colère et indignation à la suite de l’investiture, samedi 22 mai 2021, à Bouna, de Sib Virkoun, en qualité de chef central des Lobi de Côte d’Ivoire, une investiture qu’ils ont qualifiée de provocatrice car de nature à défier l’autorité du chef Hien Bensaré en qui ils se reconnaissent.

Dans une note de protestation dont copie a été transmise à l’AIP, ces cadres se désolent de voir ridiculiser la communauté Lobi au yeux du monde par des titres du genre  »chef central des Lobi » qui, selon eux, n’a aucun sens, tant traditionnellement qu’historiquement.

Ils s’insurgent également du fait que malgré les appels à la retenue lancés par les aînés et doyens de la communauté, certains cadres se soient entêtés vaille que vaille à vouloir imposer à la tête de la chefferie un inconnu qui, de surcroît, n’a jamais fait l’unanimité, ont-ils indiqué, avant de marteler que ce bicéphalisme ne prospérera pas au sein de cette communauté.

 »Le chef des Lobi est à Bouna, il s’appelle Hien Binsaré, il n’est pas arrivé là par hasard et la quasi majorité des cadres Lobi se reconnaissent en lui », a tenu à clarifier le porte-parole des cadres, l’inspecteur des divisions à la Direction générale des Impôts, Palé Sié Amadou, qui invite les uns et les autres à faire preuve de réalisme et à se départir de l’émotion et de la passion.

 »L’insolence et l’irrespect ne sont pas des traits de caractère du Lobi digne que nous prétendons être car comme le concluait un colloque, « être Lobi, ça se mérite », a rappelé M. Palé.

(AIP)

on/fmo