Cet article a été publié le: 17/01/22 13:41 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Des commerçants de Bouaflé marchent pour contester l’augmentation des taxes

Bouaflé, 17 janvier 2022 (AIP)- Plusieurs commerçants de Bouaflé ont marché, lundi 17 janvier 2022, pour contester l’augmentation des taxes communales.

“Nous sommes fatigués des augmentations imaginaires des taxes”, a déclaré leur porte-parole, Soualiho Dembélé, à l’issue de la marche qui a abouti à la préfecture. Il a relevé que les taxes sont passées de 1000 FCFA à 3000 FCFA pour certains commerçants et de 4000 FCFA à 8000 FCFA pour d’autres, voire même de 7000 FCFA à 14000 FCFA.

Soualiho Dembélé a plaidé auprès du préfet de la région de la Marahoué et du département de Bouaflé, Gonbagui Gueu Georges, pour trouver une solution idoine à leur problème.

“Je ne sais pas ce qui se passe à la mairie. Je n’ai pas les chiffres sur lesquels ils se sont basés pour faire les augmentations. Aujourd’hui, notre frère à nous tous, le maire (Léhié Bi Lucien) est décédé, on ne l’a pas encore enterré. Si on fait beaucoup de bruits, les gens vont dire que les commerçants là sont méchants”, a commenté le préfet.

Il a proposé de mettre en place une commission qui sera composée des représentants de la mairie, des impôts, de la direction régionale du Commerce, de la préfecture, des forces de l’ordre et des commerçants pour résoudre ce problème.

Le préfet les a exhortés au calme, à aller reprendre leurs activités en les félicitant pour la discipline observée lors de la marche. “Vous avez marché dans la discipline pour arriver ici, pour vous exprimer. Je voudrais vous dire merci. Dans une République, c’est comme ça qu’on se comporte”, a-t-il dit aux protestataires.

(AIP)

ns/cmas