Cet article a été publié le: 23/10/21 16:23 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Des consultations médicales gratuites offertes au public à Facobly

Man, 23 oct 2021 (AIP)-Des séances de consultations médicales gratuites, dénommées « Santé pour tous » et couplées à la campagne annuelle de communication destinée à sensibiliser au dépistage du cancer du sein ont été organisées, samedi 23 octobre 2021, au profit des populations de Facobly.

Présidée par le préfet de Facobly, Kokora Mauny François Xavier, cette double cérémonie a débuté par une marche au corridor sud de la ville pour s’achever sur le site du centre culturel où un fitness, suivi d’une séance de sensibilisation des populations contre le cancer du sein et des consultations médicales gratuites avec dons de médicaments, a eu lieu.

« Le mois d’octobre communément appelé ‘’Octobre rose’’ est un mois spécial dans lequel l’Etat de Côte d’Ivoire a décidé de marquer une attention particulière afin de préciser sa volonté de lutter, par tout moyen, contre cette pernicieuse maladie qu’est le cancer (…) Cette activité donc s’inscrit dans la volonté du gouvernement de faire la promotion de la prévention de la santé », a déclaré d’entrée M. Kokora qui a salué, à leur juste valeur, ces consultations médicales gratuites offertes aux populations locales.

Pour l’initiatrice du projet, le Dr Bouédé épouse Aka Sabine, il s’agit d’apporter ‘’un coup de pouce’’ aux parents qui éprouvent des difficultés à avoir accès aux soins. « Nous avons initié cette journée-là, ne serait-ce que les soulager », a-t-elle ajouté.

Les populations qui ont pris d’assaut le centre culturel de la ville ont eu droit à une présentation sur le dépistage du cancer du sein, mais également à des consultations en pédiatrie, en gynécologie, en chirurgie et en médecine générale. Selon Dr Bouédé, le recrutement de cas d’hernie est aussi envisagé au cours de ces séances de consultations.

Les populations ont loué cette action et félicité l’organisatrice pour « le bien-être gracieux qui leur est apporté ».

Plusieurs agents de santé venus d’Abidjan, Man, Daloa, Danané et de Facobly ont apporté leur concours à cette activité.

(AIP)

Ebd/kp