Cet article a été publié le: 17/05/21 17:21 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Des dispositions envisagées pour améliorer les conditions de travail à l’ARSTM (Secrétaire d’Etat)

Abidjan, 17 mai 2021 (AIP)- Des dispositions sont envisagées pour améliorer les conditions de travail à l’Académie régionale des sciences et techniques de la Mer (ARSTM), a annoncé le secrétaire d’Etat auprès du ministre des Transports, chargé des Affaires maritimes, Serey Doh Célestin, lundi 17 mai 2021, lors d’une visite de prise de contact avec les responsables de l’institution.

M. Serey s’est engagé à travailler à l’amélioration de la voie d’accès à l’académie, l’une des préoccupations soulevées par le directeur général de l’ARSTM, le Colonel Karim Coulibaly au cours de sa présentation.

Il a également décidé de plancher sur l’épineuse question des stages embarqués des élèves pour l’achèvement de leur formation. Plusieurs projets de communication en conseil des ministres notamment, la création d’un registre international pour l’immatriculation des navires et d’un nouvel armement national après la disparition de la SITRAM et de la SIVOMAR, son en attente d’examen.

Le nouveau secrétaire d’Etat a saisi l’occasion pour rendre un hommage, au nom du gouvernement, à la France et à l’Union Européenne qui, non seulement financent plusieurs projets au profit de l’Académie et de l’Institut de sécurité maritime inter-régional (ISMI), mais également mettent à la disposition de ces structures des coopérants compétents et expérimentés pour assurer des formations de qualité en vue de faire face aux fléaux constatés en mer, notamment dans le Golfe de Guinée.

Serey Doh Célestin a engagé les agents à jouer leur partition pour que l’institution continue de contribuer à préparer parfaitement la jeunesse ivoirienne à l’emploi, participant ainsi à la lutte contre le chômage.

Le directeur général de l’ARSTM, a réitéré ses félicitations à M. Doh pour sa  nomination en qualité de Secrétaire d’Etat auprès du Ministre des Transports, chargé des Affaires Maritimes qui souligne-t-il  n’est pas un hasard, mais la récompense d’un engagement, la suite logique de toutes les actions menées dans la région pour son développement et en Côte d’Ivoire.

Il a assuré  le secrétaire d’Etat auprès du ministre des Transports, chargé des Affaires maritimes de la disponibilité de l’Académie pour l’accompagner dans sa grande et noble mission de redonner au secteur maritime ivoirien ses lettres de noblesse.

(AIP)

bsb/ask