Cet article a été publié le: 12/06/21 12:19 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Des enseignants expriment leur indignation face aux agressions nocturnes des institutrices à Issia

Issia, 12 juin 2021 (AIP)- Des enseignants du primaire ont exprimé, vendredi 11 juin 2021, leur indignation dans les locaux de l’Inspection de l’enseignement primaire Issia 1, face à la recrudescence des agressions et attaques nocturnes dont sont victimes les instituteurs dans les villages surtout les enseignantes.

L’inspecteur Pohé Henoch a exprimé son mécontentement face à l’insécurité qui règne dans les écoles en milieu rural. Selon lui, les domiciles des enseignants sont pillés par des malfrats qui règnent en toute impunité.

Le fait qui entraîne en ce moment la colère des enseignants est l’agression et la tentative de viol dont ont été victimes quelques jours avant l’examen du CEPE, des institutrices dans le village de Calloukro (35 km d’Issia) et à Brokoua, un village situé à 12 km sur l’axe Issia – Daloa.

Les faits sont similaires dans les deux villages. C’est tard la nuit que les malfaiteurs attaquent les domiciles. Heureusement, les viols ont été évités grâce à l’intervention des populations alertées par les cris de détresse des dames. En représailles, l’inspecteur menace de faire muter les instituteurs qui éprouvent le désir surtout des villages ou règnent l’insécurité.

La gendarmerie a ouvert une enquête pour mettre la main sur les auteurs de ces actes.

(AIP)

bop/ako/cmas