Cet article a été publié le: 27/07/21 10:40 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Des étudiants de la Star University campus d’Abidjan reçoivent leurs parchemins

Abidjan, 27 juil 2021 (AIP)- Vingt-cinq étudiants ayant satisfait aux exigences de leurs programmes en licence de Théologie pratique et en leadership à l’Université américaine ‘’Star University’’ campus d’Abidjan, ont reçu leurs parchemins,  après 18 mois de formation dans plusieurs modules dont la christologie, l’herméneutique, l’exégétique, la théologie pastorale, l’homilétique et la gestion des conflits.
La cérémonie de remise de diplômes aux étudiants a eu lieu, samedi  24 juillet 2021, à Cocody Riviera Bonoumin, dans l’enceinte de l’Institut Biblique les Bereens (IBB), en présence du représentant Afrique, Asie et Caraïbe de l’Université américaine Star university, Dr  Floribert Mawit Mutombu.
« Ces diplômes que vous allez recevoir dans cette université sont homologués par les Etats-Unis d’Amérique et dans 70 universités d’Afrique », a précisé Dr  Floribert Mawit Mutombu.
Cette promotion d’étudiants licenciés a été baptisé  ‘’Tiranius’’, qui signifie ceux qui imposent la connaissance, l’évangile et le règne de Dieu, par leur parrain, le Révérend  prophète des Nations, Olivier Gahoua. Il a félicité ses filleuls qui ont choisi la bonne part en invitant les autres serviteurs de Dieu à se faire former car le savoir donne le pouvoir.
Le chancelier pour l’Afrique de l’Ouest de l’Université américaine ‘’Star University’’ campus d’Abidjan, Dr Kamdem Dieunedort, a exhorté les nouveaux diplômés  à faire partie de la génération des hommes de Dieu qui imposent la connaissance des écritures partout où ils passent tout en rappelant que cette formation a été initiée pour pallier la formation des guides religieux qui ignorent la connaissance de la parole de Dieu.
« Nous avons constaté que beaucoup d’hommes de Dieu ne sont pas formés. Vous entendez des gens parlez sur les réseaux sociaux, ils disent du n’importe quoi parce qu’ils n’ont pas appris exégétique. Or un texte hors de son contexte n’est qu’un prétexte. Et pour un bon exégète, il faut comprendre le paratexte du texte afin d’être capable de faire sortir la dimension prophétique  qui se trouve dans le verset. La bible n’est pas une prostituée universelle que n’importe va se lever pour l’interpréter. Alors il faut aller à l’école », a-t-il déclaré.
L’Institut Biblique les Bereens (IBB), depuis sa mise sur les fonts baptismaux en 2009, a formé en théologie appliquée, leadership, éducation chrétienne, business of administration, etc,  plus de 600 hommes de Dieu à travers sept promotions d’étudiants.
(AIP)
tg/fmo