Cet article a été publié le: 31/03/21 14:23 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Des femmes leaders renforcent sur leurs capacités en gestion des finances publiques

Daloa, 31 mars 2021 (AIP)- Des femmes leaders des organisations de la société civile féminine ont bénéficié, du du mardi 23 au jeudi 25 mars, à Daloa, d’une session de renforcement de leurs capacités en gestion des finances publiques organisée par la Fondation Friedich Ebert et le Réseau et le ivoirien pour la défense des droits de l’enfant et de la femme (RIDDEF).

La session de formation s’est tenue dans le cadre du projet “Finances publiques, j’y participe”. Il s’est agi de renforcer les capacités des organisations de la société civile féminine sur la gestion des finances publiques et leur rôle dans la confection d’un budget public local. Les participantes ont eu droit à des modules sur le genre, la recherche des idées pour contribuer à une meilleure gouvernance locale.

Le représentant résidant de la Fondation Friedich Ebert, Thilo Schône, et le chargé de programme à l’Union Européenne, Anne Joseph, se sont dit satisfaits de cette formation qui marque le démarrage du projet à Daloa, expliquant que la femme joue un rôle important et son implication dans la gestion des finances publiques contribuera à assainir la gestion des fonds publics.

D’autres thématiques comme la gestion des finances, l’accès à l’information budgétaire locale, l’élaboration d’un budget local, la participation des citoyens au processus budgétaire et bien d’autres thèmes ont été expliqués aux participants.

La société civile féminine représente plus de 48% de la population ivoirienne. Malgré les efforts du gouvernement, il existe un déficit d’implication des femmes dans le processus de gestion des finances publiques.

Les bailleurs de fonds du projet sont l’Union Européenne et la Fondation Friedich Ebert.

(AIP)

ss/ask