Cet article a été publié le: 29/11/22 16:50 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/Des guides religieux mettent fin à la crise de chefferie à Akouré

Alépé, 29 nov 2022 (AIP)- Des guides religieux, réunis au foyer des jeunes d’Akouré, ont tranché face au bicéphalisme vécu à la chefferie de la localité située dans la sous-préfecture d’Ogwhlapo à 22km d’Alépé.

Depuis 2015 le village d’Akouré est secoué par une crise de chefferie. Gao Goa Alain Rossy et Ambon Assadji Ignace se réclament tous deux chefs du village. Face à ce bicéphalisme qui bloque tous les projets de développement, quatre guides religieux, trois prêtres et un prédicateur harriste, ont été sollicités par les populations afin de mener une médiation pour ramener la paix dans le village.

Durant 16 mois, le collectif de guides religieux a consulté et rencontré chefs de terre, chefs de grandes familles et de générations, ainsi que les chefs guerriers, les femmes et les jeunes.

Après une réunion restreinte de délibération samedi 26 novembre 25022, de 9h à 11h, le comité a rendu son verdict en tranchant en faveur du sieur Ambon Assadji Ignace qui devient ainsi le chef du village d’Akouré en attendant de recevoir son arrêté préfectoral de nomination.

Le comité a demandé au chef désigné de former une équipe d’union de huit personnes en associant quatre proches de M. Gao Goa Alain Rossy. « Notre mission dans cette initiative est d’œuvrer pour la paix et le développement du village d’Akouré. Nous sommes des hommes de Dieu et nous avons, après consultations, rencontres et enquêtes, selon les us et coutumes, tranché sans parti pris », a confié à l’AIP un guide religieux, membre de la médiation qui a requis l’anonymat.

Il a révélé que des personnes anonymes qui ne veulent pas la paix dans le village menacent certains membres du collectif qui ne veulent pas d’affrontements à Akouré.

(AIP)

AYN/kp