Cet article a été publié le: 29/09/20 21:04 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Des infrastructures réhabilitées ou construites au bénéfice des populations de Gouagonopleu, Feapleu et Blapleu

Man, 29 sept 2020 (AIP) – Le directeur de projet TRANSCO CLSG, Etienne Bahi, a procédé le lundi 28 septembre 2020, en présence des autorités locales du Tonkpi, à la remise de clés et à la visite de différentes d’infrastructures construites ou réhabilitées, au bénéfice des populations de Gouagonopleu, Feapleu et Blapleu.

Ces réalisations qui visent le bien-être des populations, ont été effectuées dans le cadre du projet d’Interconnexion électrique Côte d’Ivoire-Libéria-Sierra Leone-Guinée, qui permettra la réalisation de 1303 km de ligne de haute tension de 225 kV et la construction de 12 postes de transformation, pour combler les déficits énergétiques des Etats impliqués et permettre aux populations d’accéder à une énergie de qualité et à moindre coût.

A Gouagonopleu (département de Man), ce projet a permis la réhabilitation et l’équipement de deux bâtiments de six classes et du bureau du directeur, la construction d’un bloc toilettes de huit cabines, la construction d’un bâtiment de deux logements de trois pièces d’instituteurs ainsi que la réparation de la pompe hydraulique à motricité humaine.

Feapleu (sous-préfecture de Kouanwoulé, département de Danané) a pour sa part  bénéficié pour son école primaire, de la construction de six salles de classes, d’une salle de réunion et d’un bureau, tout équipé.

Quand Blapleu (sous-préfecture de Mahapleu, département de Danané) a vu son centre de santé réhabilité et équipé ainsi que la construction du logement de l’infirmier.

« En marge des indemnisations des personnes affectées, il convient de souligner que le Plan d’actions de réinstallation (PAR) du projet CLSG prévoit la mise en œuvre d’un programme de développement des infrastructures socioéconomiques de base pour une meilleure accessibilité des populations auxdites infrastructures et une amélioration de la qualité de vie des communautés traversées par la ligne de transport. C’est dans cette perspective que l’entreprise contractante Bouygues Energies Services en charge de la construction de la ligne de transport en Côte d’Ivoire a, pour le compte de TRANSCO CLSG, réalisé les infrastructures sociales que nous allons remettre officiellement aux autorités administratives, coutumières et aux populations aujourd’hui », a expliqué Etienne Bahi.

Les populations et les autorités préfectorales ont à chaque étape, témoigné leur infinie gratitude aux donateurs.

L’Etat de Côte d’Ivoire, rappelle-t-on, a indemnisé de février 2018 à Juin 2020, 1 554 personnes originaires de 46 localités et affectées sur les 117 km du couloir de la ligne de transport et le site d’extension du poste de transformation de Man, pour un montant total de 993,4 millions de francs CFA.

(AIP)

amak/ask