Cet article a été publié le: 7/10/20 20:24 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Des infrastructures scolaires réalisées dans plusieurs villages de Bondoukou impactés par l’exploitation du manganèse

Bondoukou, 07 oct 2020 (AIP) – Le Comité local de développement minier (CDLM) de Bondoukou a procédé, mercredi 07 octobre 2020, à la remise provisoire de plusieurs infrastructures scolaires qu’il a réalisées dans des villages de Bondoukou impactés par l’exploitation du manganèse par une compagnie minière.

Ces infrastructures réalisées par l’entreprise Bakison Multi services et Transport (BMST), à hauteur d’environ 70 millions de Francs CFA,  concernent des bâtiments de trois classes dans les villages de Koboko, Malaga et Nangnogo, et de logements de maîtres dans les localités de Bidio et Koufouo.

Le secrétaire général de préfecture de Bondoukou, Louan Constant, représentant le préfet de région, président du CDLM, s’est dit satisfait de toutes ces réalisations qui permettront aux élèves de ces différents villages d’apprendre à lire et à écrire dans d’excellentes conditions.

L’autorité préfectorale a exhorté les villages bénéficiaires à prendre soin de ces bâtiments qui pourront servir aux générations futures. Il a indiqué que la scolarisation des enfants fait partie de l’une des priorités du Gouvernement ivoirien.

Lors d’une assemblée générale en avril, le secrétaire général du CDLM, Séa Pascal, avait souhaité achever en 2020 tous les projets d’infrastructures en latence dans les villages impactés par la compagnie minière « Bondoukou Manganèse ».

Au total, 14 villages impactés bénéficient d’investissement destiné au développement communautaire qui représente 80% du fonds attribué au CDLM.

(AIP)

zaar/cmas