Cet article a été publié le: 15/09/21 9:40 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Des jeunes filles vulnérables reçoivent des kits et outils d’installation à Man

Man, 15 sept 2021 (AIP)-Cinquante huit jeunes filles dites vulnérables issues des communes de Man et de Danané ont reçu des mains de la secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Emploi et de la Protection sociale, chargée de la protection sociale, Clarice Slaha Kayo Mah, des kits et outils d’installation après une formation aux métiers de la couture, de la coiffure et de la pâtisserie.

Cet apport du secrétariat d’Etat en charge de la protection qui a bénéficié de l’appui technique et financier de l’Unicef et du soutien du Fond Global affaire du Canada, s’inscrit dans le cadre du projet d’assistance à la scolarisation et à la formation des jeunes filles vulnérables dans la région du Tonkpi.

Lors de la cérémonie de remises des kits, lundi 13 septembre 2021 à la préfecture de Man, 23 filles ont reçu des kits de couture composés de machines à coudre et plusieurs accessoires d’installation. Trente autres, des coiffeuses, ont reçu des casques et divers outils d’installation, quand cinq jeunes filles formées en pâtisserie ont reçu des cuisinières complètes à gaz, des fours, des bouteilles de gaz et plusieurs autres équipements d’installation.

Selon la directrice des actions sociales au ministère de l’Emploi et de la Protection sociale, Kossa née Kangah Viviane, « l ’objectif visé est d’outiller les bénéficiaires afin de leur permettre d’exercer le savoir-faire acquis durant un an de formation ».

La secrétaire d’Etat en charge de la protection sociale a exhorté les bénéficiaires à faire en sorte en sorte que ces opportunités soient pérennisées. ‘’Évitez de vendre ces outils mis à votre disposition pour vous garantir un mieux-être. Quelle que soit la difficulté que vous allez trouver sur votre chemin, vous aurez la direction régionale de la protection sociale à vos côtés pour vous accompagner’’ a-t-elle conseillé.

Les récipiendaires, par la voie de Gonlou Juliana ont exprimé leur gratitude au secrétariat d’Etat chargé de la protection sociale à travers sa direction régionale et à l’Unicef pour avoir changé leur vie et restauré leur dignité par leur insertion socioprofessionnelle.

(AIP)

ebd/ask