Cet article a été publié le: 25/06/21 11:30 GMT

Côte d’Ivoire -AIP/ Des leaders communautaires invités à lutter contre la pratique de l’excision à Danané

Danané 24 juin 2021(AIP)- Des leaders communautaires et religieux de Danané ont été invités à lutter contre la pratique de l’excision dans leur localité, dans le cadre d’une campagne de sensibilisation.

Selon la présidente de l’ONG Sainte Philomène d’Espérance (OSPE), Kapé Irène, il s’agissait “de mettre en œuvre son projet de résilience contre cette pratique traditionnelle en pays Dan pour avoir zéro fille excisée d’ici peu”.
Tous les leaders ont été interpelés, , du mardi 22 au mercredi 23 juin 2021, à faire de sorte qu’aucune fille ne sois victime de l’excision.
Une rencontre bilan est prévue sur ce phénomène, dans un mois. Le phénomène de mutilation génitale féminine, trait coutumier en pays Dan, qui semblait diminuer en début de sensibilisation, connaitrait une hausse actuellement, a-t-on suivi.
En Côte d’Ivoire, la pratique de l’excision est interdite depuis 1998, mais perdure parfois dans certains lieux, notamment dans certains villages où les autorités administratives ont du mal avoir accès. Quelque 36% des femmes du pays ont d’ailleurs été mutilées et sont excisées, selon une enquête nationale de 2006.
(AIP)
eb/nmfa/tm