Cet article a été publié le: 7/11/20 17:15 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Des leaders d’associations féminines exhortées à œuvrer en faveur du renforcement du climat de paix à Bouaké

Bouaké, 07 nov 2020 (AIP)- Plusieurs leaders d’associations féminines de Bouaké ont été exhortées par le président national du collectif des mouvements et associations pour le développement et l’émergence (COMADE), Traoré Sidi Fama, à œuvrer en faveur du renforcement du climat de paix et de la cohésion sociale dans cette commune.

« Que chacune de vous soit un messager de la paix et de la cohésion sociale afin que le climat de paix qui règne à Bouaké soit pérenne et serve d’exemple aux autres localités du pays », a-t-il exhorté, lors d’une rencontre samedi 07 novembre 2020 à l’ancien siège du RHDP de Bouaké.

Le premier responsable du COMADE a été appui dans ses propos par plusieurs autres intervenants à cette rencontre, notamment, le député suppléant de la commune de Bouaké, Barro Souleymane, et la présidente de l’ONG Diabo, ville émergente, Rebecca Yao. Ces derniers ont exhorté ces femmes leaders à être des artisans et des ambassadrices de paix dans leurs communautés respectives.

« La femme a toujours jouer un rôle d’éducatrice et de conseillère dans la société. Parlez donc à vos maris et à vos enfants. Ne vous lassez pas de leur parler de paix, car la paix est une quête perpétuelle », a recommandé Rébecca Yao.

Créé officiellement en 2013, le COMADE s’est mué en un mouvement de soutien au RHDP à partir de 2018. Il poursuit plusieurs objectifs, notamment, promouvoir l’emploi des jeunes à travers le financement des micro-projets et œuvrer en faveur de la scolarisation de la jeune fille et de l’alphabétisation de la femme.

(AIP)

rkk