Cet article a été publié le: 15/10/20 18:31 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Des manifestants dispersés à Sikensi

Sikensi, 15 oct 2020 (AIP) – Des manifestants en provenance de Bécédi, dans la commune de Sikensi,  répondant au mot d’ordre de désobéissance civile lancé par l’opposition, ont été dispersés à coup de gaz lacrymogène dans la matinée du jeudi 15 octobre 2020 par la police, alors qu’ils tentaient de rallier à la marche le centre-ville de la localité.

Plusieurs élèves sortis des écoles environnantes, suite à la nouvelle de l’arrivée des “marcheurs” dans leurs établissements, assistaient de loin aux mouvements de course poursuite entre policiers et manifestants.

Dès interpellations de personnes ont été opérées par les forces de police, ont rapporté des témoins.

Depuis le mardi 13 octobre 2020, des élèves sont délogés de certains établissements primaires et secondaires publics et privés de Sikensi, par des individus protestant contre la candidature du chef de l’État Alassane Ouattara au scrutin présidentiel du 31 octobre.

Quelques agents de la Commission électorale indépendante (CEI), en charge de la distribution des cartes d’électeurs dans la localité, ont vu leurs matériels arrachés, mercredi 14 octobre 2020, par des inconnus, a-t-on aussi appris.

La campagne pour la présidentielle du 31 octobre 2020 s’est ouverte ce jeudi 15 octobre 2020. Quatre candidats sont en lice dont le président sortant Alassane Ouattara. L’opposition a annoncé, jeudi 15 octobre 2020, son retrait du processus électoral.

(AIP)

km/kkf/tm