Cet article a été publié le: 19/09/20 15:03 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Des manifestations au Maroc contre la normalisation diplomatique avec Israël

Abidjan, 19 sept 2020 (AIP)- Des centaines de Marocains issus de différentes associations ont manifesté le vendredi 18 septembre 2020 devant le Parlement de Rabat, contre toute voie de normalisation diplomatique avec Israël, rapportent des médias internationaux.

Munis de drapeaux palestiniens, ces associations marocaines ont exprimé leur rejet d’accords signés dans la semaine par l’Etat hébreu avec le Bahreïn et les Emirats Arabes Unis (EAU), qualifiés de “pays traîtres”, en demandant la “libération de la Palestine”.

L’ambassadeur de Palestine au Maroc, Jamal Choubaki, était parmi les manifestants. “Devant le Parlement marocain, nous envoyons un message au peuple palestinien. Un message de soutien à la liberté d’al-Aqsa et de Jérusalem. Nous crions haut et fort que les marocains n’oublieront jamais al-Aqsa et Jérusalem”, a-t-il déclaré.

“Nous sommes là pour rappeler à l’État marocain et au monde entier que nous considérons que la cause palestinienne est aussi la nôtre. Nous avons fait des sacrifices et que des Marocains ont donné leur vie pour la cause palestinienne”, a déclaré un membre de l’Association marocaine des droits humains (AMDH), Tayeb Madmad, exprimant sa solidarité au peuple palestinien.

Les EAU et le Bahreïn sont les premiers pays arabes à reconnaître Israël depuis l’Egypte et la Jordanie, en 1979 et 1994.

Le Maroc n’entretient pas pour l’instant de relations officielles avec l’Etat hébreu, mais des liens existent du fait de l’importance de la communauté juive d’origine marocaine.

Au sujet du conflit israélo-palestinien, Rabat prône une solution à deux Etats avec Jérusalem-Est “comme capitale” de l’Etat auquel aspirent les Palestiniens, tout en s’opposant à la politique de colonisation d’Israël dans les territoires occupés.

(AIP)

eaa/cmas