Cet article a été publié le: 15/09/21 7:21 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/Des mesures répressives contre la divagation des animaux à Sassandra

Sassandra, 15 sept 2021 (AIP)-La mairie de Sassandra est entamé la phase de répression contre la divagation des animaux dans la ville, a fait savoir, mardi 14 septembre 2021, le conseiller municipal, Konaté Synaly, porte-parole du maire Sangaré Zié Léonard.

Lors d’un entretien avec l’AIP, Konaté a indiqué que la municipalité a pris cette option après une phase de sensibilisation qui a donné des résultats insatisfaisants.

Un enclos a été construit dans le fond de la cour de la mairie. Toutes les bêtes en divagation sont capturées et envoyés dans l’enclos. Une amande de 5.000F CFA par mouton ou cabri par jour est payée par le propriétaire qui veut récupérer sa bête. Au moment du retrait, le propriétaire paiera aussi 5.000F CFA.

Le maire avait convoqué les propriétaires des bêtes identifiées afin de leur expliquer les mesures en vigueur contre la divagation des animaux en pleine ville. Il leur a demandé de construire des enclos pour les garder. Des communiqués à la radio locale pour vulgariser l’arrêté municipal interdisant la divagation des animaux ont été longtemps diffusés.

En mai 2021, un jeune employé de station-service a trouvé la mort dans un accident de moto en percutant un mouton dans un troupeau en divagation. Avant lui, il y a eu d’autres accidents de la route occasionnés par des troupeaux de moutons en pleine ville. Ces bêtes bloquent très souvent la circulation sur les artères principales de la ville.

Les populations agacées ont interpellé à plusieurs reprises les autorités municipales en leur demandant de prendre des mesures rigoureuses pour mettre fin à ce phénomène.

M. Konaté a annoncé que la répression se poursuivra et les propriétaires des animaux qui causeront des dégâts et des accidents répondront de leurs actes devant la justice.
(AIP)
iv/nbf/fmo