Cet article a été publié le: 16/06/21 13:08 GMT

Côte d’Ivoire –AIP/ Des organisations instruites sur la délimitation des parcelles et la contractualisation foncière à Tiassalé

Tiassalé, 16 juin 2021 (AIP)- Les points focaux de la Ligue ivoirienne des droits de l’homme (LIDHO) ainsi que des responsables de coopératives agricoles et d’autres organisations non gouvernementales (ONG) ont été instruits, mardi 15 juin 2021 à l’auditorium du district sanitaire de Tiassalé, sur la procédure de délimitation des parcelles, de l’obtention des certificats fonciers ainsi que sur les différentes formes de contractualisation formelle des transactions foncières.

Le formateur, Mathias Koffi, directeur des opérations techniques de l’Agence foncière rurale (AFOR), a rappelé tout le contexte institutionnel et sociopolitique qui a prévalu depuis avant 1998 et qui est toujours d’actualité relativement aux enjeux de la question foncière. Il a instruit les auditeurs sur les étapes et les conditions pour obtenir le certificat foncier.

M Koffi s’est appesanti sur les différentes formes de contractualisation formelle des transactions foncières à l’effet d’en améliorer la compréhension et la vulgarisation pour prévenir les conflits.

Le chef de projet à la LIDHO, Mme Marcelline Aboua, a fait savoir que les points focaux de la LIDHO iront vers les populations des quatre villages cibles pour les sensibiliser, les informer sur la procédure pour obtenir les certificats ou pour leur montrer les modèles de contrat rédigés et proposés par l’AFOR.

Mme Aboua s’est félicitée également de la présence à la formation d’autres acteurs que sont les ONG sœurs et les responsables de coopératives agricoles. Ce qui contribuera à une large diffusion de l’information.

L’AFOR est une agence d’exécution qui se veut autonome et flexible, ayant en charge de mettre en œuvre les activités de terrain en rapport avec la délimitation des territoires de village et de délivrance des certificats fonciers.

(AIP)

kd/tad/cmas