Cet article a été publié le: 20/03/21 21:29 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Des OSC du Sud-Ouest instruits sur la planification stratégique et opérationnelle

San-Pedro, 20 mars 2021 (AIP)–Des Organisations de la société civile (OSC) ivoirienne des régions du Lôh-Djiboua, du Gôh, de San-Pedro et du Gbôklè, ont été instruites sur la planification stratégique et opérationnelle, au cours d’un atelier de formation organisé par le Centre régional d’appui à la société civile de la zone Sud-ouest (CRASC-Sud), du lundi 15 au vendredi 19 mars 2021, à San Pedro.

L’atelier avait pour objectif de les aider à maîtriser les outils et la logique d’élaboration et/ou de mise à jour des plans stratégiques et opérationnels, en lien avec la vision et la mission d’une organisation. Il s’agissait également de faire l’inventaire et le passage en revue des outils permettant d’analyser l’environnement au sein duquel opère leur organisation.

La planification stratégique est un outil de gestion conçu pour aider une organisation à améliorer ses performances en s’assurant que ses membres tendent vers les mêmes objectifs et en adaptant continuellement l’orientation de l’organisation au changement de contexte.

Son élaboration nécessite trois grandes phases fondamentales à savoir, le diagnostic, la stratégique, la détermination des orientations stratégiques et la rédaction du plan stratégique.

Quant à la planification opérationnelle, elle décrit les étapes clés, les budgets et les conditions de la réussite, et précise la manière dont les différentes parties d’un plan stratégique seront mises en action au cours d’une période donnée.

La formation s’inscrit dans la cadre du résultat 4 de la deuxième phase du projet Leadership et initiative des acteurs non-étatiques (LIANE 2). Le résultat 4 vise spécifiquement le renforcement de l’efficacité et de la crédibilité des Organisations de la société civile (OSC) en tenant compte de leur diversité et en renforçant les dynamiques collectives au niveau national et local.

LIANE est un programme d’appui aux OSC ivoiriennes mis en place conformément à l’Accord de Cotonou de juin 2000, relatif à la coopération entre l’Europe et les Etats de l’Afrique, du Caraïbe et du Pacifique (ACP). Cet accord reconnaît aux acteurs non-étatiques, la capacité de jouer un rôle prépondérant dans le développement des pays.
(AIP)
nbf/fmo