Cet article a été publié le: 11/03/21 17:23 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/Des populations appelées à s’approprier le PIDACC/BN dans le N’zi

Dimbokro, 10 mars 2021 (AIP) – Une mission de l’équipe dirigeante conduite par le directeur général des Ressources en eau, Colonel Major, Ehoussou Gnazou Baptiste, a appelé en une appropriation du Programme intégré de développement agricole et d’adaptation au changement climatique dans le bassin du Niger (PIDACC/BN) en vue de renforcer la résilience des écosystèmes et des populations dans la région du N’zi, lors d’un atelier présidé, mardi 9 mars 2021,  par le préfet de région Coulibaly Yahaya, à Dimbokro,

La mise en œuvre du PIDACC/BN vise à préserver les écosystèmes du bassin du Niger, notamment à travers la réduction du processus d’ensablement du fleuve du Niger, à améliorer la résilience des systèmes de production agropastoraux, à améliorer la gestion intégrée et partager des ressources naturelles et augmenter la couverture forestière de l’ancienne boucle du cacao, a, affirmé le Colonel Major, Ehoussou, faisant savoir que la Banque africaine de développement (BAD) cofinance le projet.

Le programme sera exécuté principalement à partir de sous-projets qui seront identifiés, élaborés et mis en œuvre par les groupements communautaires avec l’appui des services techniques régionaux de proximité, a-t-il fait savoir. Il a exhorté les participants notamment les chefs coutumiers, les jeunes et les femmes à être des relais dans la sensibilisation. Il a indiqué que ce sont les populations qui décideront des activités à mener dans le cadre d’un comité, assurant de l’accompagnement  du projet.

« Le projet présente de nombreux avantages, en termes d’amélioration de la sécurité alimentaire, de création d’emplois, notamment pour les jeunes et les femmes, de contribution à la lutte contre la pauvreté », a-t-il affirmé  M Ehoussou. La mission a également instruit les structures techniques déconcentrées sur leur rôle en vue de leur implication effective dans la réalisation de ce projet. L’atelier était co-animé par le coordonnateur national du PIDACC/BN, Col Kouassi Martin et l’expert, le Cdt Békoin Guy Serges Guillaume.

(AIP)

ik/ask