Cet article a été publié le: 13/09/21 7:45 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Des populations de Lakota rendent hommage aux 3000 morts du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis

Divo, 13 sept 2021 (AIP) – Les populations du canton Dieko, dans le département de Lakota, se sont retrouvées dans le village de Seliboua, à l’occasion de l’apothéose des journées socioculturelles et de l’excellence, samedi 11 septembre 2021, où elles ont observé la minute de silence pour rendre hommage aux 3000 morts des attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis d’Amérique.

Les chefs des 18 villages du canton Dieko, les cadres et les populations, se sont retrouvés sur la place publique du village de Seliboua, situé à 3 km du gros village de Djokolilié, sur l’axe Divo-Lakota, et à 25 km de Divo.

D’accès difficile par la route, avec une piste à peine praticable, le village de Seliboua est en attente de l’électricité et est difficilement joignable sur les réseaux téléphoniques. Mais, l’actualité internationale n’a pas échappé aux organisateurs de ces festivités, qui ont, par la voix du maître de cérémonie, invité l’assistance à observer une minute de silence, en hommage aux 3000 morts des attentats du 11 septembre 2001.

« Aujourd’hui, nous sommes le 11 septembre et chacun de nous se rappelle les sœurs jumelles, c’était aux Etats-Unis. Trois mille morts ce jour-là, ce sont des êtres humains qui sont morts. Certes nous ne sommes pas en Amérique, nous sommes dans le canton Dieko, en Côte d’Ivoire, mais je demande à toute l’assistance de se lever pour une minute de silence, pour ces êtres humains qui sont morts en Amérique le 11 septembre », a déclaré le maître de cérémonie.

vue partielle des populations observant la minute de silence

L’assistance a répondu à cette invitation et s’est recueillie dans le silence, avant que le coup d’envoi des festivités ne soit donné.

Les Etats-Unis et le monde entier ont commémoré, samedi, la série d’attentats terroristes la plus terrifiante qu’est connue l’humanité, par l’écrasement volontaire d’avions de ligne contre des sites stratégiques des Etats-Unis, dont les tours jumelles du World Trade center, le Pentagone, avec au bilan 3000 morts, et l’effondrement des tours jumelles en la seule journée du 11 septembre 2001.

(AIP)

jmk/fmo