Cet article a été publié le: 11/08/22 8:45 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Des prestataires de soins de santé renforcent leurs capacités

Yamoussoukro, 11 août 2022 (AIP) – Une cinquantaine de prestataires de soins de santé issus de six districts sanitaires de Côte d’Ivoire participent depuis mardi 9 août 2022 à Yamoussoukro à un atelier de formation sur la santé de la reproduction.

La rencontre s’inscrit dans le cadre de l’exécution du volet santé du projet SWEDD ou projet d’autonomisation des femmes et le dividende démographique au Sahel.

Ce volet est piloté par l’Agence ivoirienne de marketing social (AIMAS) et vise d’une part à accroitre la prévalence contraceptive des méthodes modernes chez les adolescentes et les jeunes, et d’autre part à réduire les mariages précoces des adolescentes et des jeunes filles.

L’atelier de Yamoussoukro va permettre de renforcer les compétences des 50 prestataires de soins de santé, à savoir infirmiers et sages-femmes sur la santé de la reproduction, plus spécifiquement sur l’offre de service de planification familiale.

Selon la coordonnatrice du sous-projet santé/SWEDD, Mme Eké Frédérique Julienne, cette formation aura l’avantage de faciliter la collaboration entre les agents de santé communautaire formés par le programme et ces prestataires de santé.

« On a formé des agents de santé communautaire qui font des visites à domicile et des causeries de groupe pour sensibiliser les adolescents », a-t-elle révélé pour bien faire comprendre la nécessité d’assurer une synergie d’action entre les deux groupes pour plus d’efficacité dans l’atteinte des objectifs.

Le projet SWEDD a été conçu en 2015 avec l’appui technique et financier de la Banque Mondiale en collaboration avec les ministères sectoriels, le Fonds des Nations Unies pour la population et l’organisation ouest-africaine de la santé.

(AIP)

gso/cmas