Cet article a été publié le: 6/10/20 10:50 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Des responsables de médias sensibilisés sur la lutte contre la haine

Abidjan, 06 oct 2020 (AIP) – Une cinquantaine de responsables de médias ivoiriens participe le mardi 06 octobre 2020 à Abidjan, à un atelier de formation sur “La lutte contre les discours de haine et la violence en période électorale”.

Cet atelier est organisé à l’hôtel Pullman, au Plateau, par l’Union nationale des journalistes de Côte d’Ivoire (UNJCI), en collaboration avec Konrad Adenauer Stiftung (KAS).

En procédant à l’ouverture officielle des travaux au nom du ministre de la Communication et des Médias, le directeur de cabinet, Martial Adou, a réaffirmé l’intérêt de la tutelle pour ce genre d’initiative.

Pour le ministre Sidi Touré, a-t-il dit, le thème de l’atelier est particulièrement important pour la stabilité de la nation d’autant plus qu’il s’inscrit dans la sensibilisation des journalistes à la promotion de la paix, et en plus dans un contexte électoral.

Le ministre, par la voix de son émissaire, a invité les journalistes à refuser d’être des courroies de transmission de la haine et de la fracture sociale mais à être des acteurs de renforcement de la cohésion sociale.

Auparavant, le représentant résident de KAS, Florian Karner, s’est préoccupé des “signaux inquiétants”, neuf ans après la grave crise postélectorale durant laquelle les médias ont été accusés à tort ou à raison d’avoir attisé les violences.

“Votre responsabilité citoyenne et républicaine est plus que grande”, a-t-il dit aux agents des médias, les invitant à pratiquer un journalisme de construction et de consolidation de l’État de droit.

Quant au président du conseil exécutif de l’UNJCI, Jean-Claude Coulibaly, il a exhorté les responsables de presse à faire de la pédagogie, à l’issue de cet atelier, afin que les journalistes sous leur responsabilité ne soient pas des “bombes”.

(AIP)

cmas