Cet article a été publié le: 5/09/21 8:07 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Des villages du Bélier promettent de suivre désormais les consignes de vote de Jeannot Ahoussou

Yamoussoukro, 05 sept 2021 (AIP) – Les villages de Fitahissou, Kouassikongokro et Kouakoukro des sous-préfectures des Raviart et de Molonoublé, qui recevaient samedi 4 septembre 2021, le vice-président du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP, parti au pouvoir), Jeannot Ahoussou-Kouadio, ont fait la promesse ferme de suivre désormais à la lettre les consignes de vote de leur hôte.

Le chef du village de Kouakoukro, Brou Kouakou, s’est désolé et ses administrés avec lui, d’avoir désobéi aux consignes, pourtant très claires, de leur « fils » lors des dernières élections.

« Ils ont annoncé votre mort et ils ont dit que c’était le Président Alassane Ouattara qui vous avait tué. Mais aujourd’hui vous êtes venu et vous nous avez expliqué. Nous avons bien compris tout ce que vous nous avez dit. Alors à compter de ce jour, nous sommes avec vous président Jeannot Ahoussou Kouadio. Nous sommes avec vous aujourd’hui, nous serons avec vous demain et nous serons avec vous pour toujours », a affirmé pour sa part le chef de Fitahissou, Nanan Kouassi Kouadio.

Les populations des trois villages avaient exécuté le mot d’ordre de boycott de la présidentielle à l’appel de l’opposition ivoirienne et voté par la suite massivement ses candidats lors des législatives qui avaient suivi, rappelle-t-on.

« Toutes nos excuses. On n’avait pas compris. Maintenant nous sommes tous RHDP », a solennellement déclaré, devant Ahoussou-Kouadio, le président des jeunes de Kouakoukro, Kouadio Koffi Benjamin, qu’entouraient pour l’occasion de nombreux jeunes.

Le vice-président du parti au pouvoir a pris bonne note des résolutions de ses « parents » et rassuré qu’ils récolteront très rapidement les dividendes de cet engagement aux côtés du parti de Alassane Ouattara.

Il a notamment annoncé le bitumage imminent de l’axe antenne de Tiébissou-Carrefour de M’bahiakro, un projet budgétisé à plus de 60 milliards de francs CFA et inscrit au Programme national de développement (PND).

“C’est ce que nous voulons. On veut le bonheur de nos parents, le bien-être, le bonheur partagé, c’est ça notre position », a dit le président du Sénat non sans réitérer cet appel, « ne vous laissez pas tromper, suivez-moi au RHDP”.

Jeannot Ahoussou-Kouadio a entamé, depuis jeudi 2 septembre 2021, une tournée dans les villages de sa région natale afin de convaincre de vive voix ses parents de le suivre au RHDP qui vit l’ère du moderne, du numérique  et tourner le dos au Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, partide l’opposition), une formation politique de type « analogique ».

(AIP)

gso/fmo