Cet article a été publié le: 18/07/21 16:15 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Deux ateliers pour vulgariser le protocole de prise en charge des filles enceintes en cours de scolarité

Yamoussoukro , 18 juil 2021 (AIP) – La direction de l’égalité et de l’équité du genre (DEEG) du ministère de l’éducation nationale et de l’alphabétisation (MENA) a organisé à Yamoussoukro deux ateliers de vulgarisation du protocole de prise en charge des filles enceintes ou mères en cours de scolarité au profit d’une part des directeurs régionaux des ministères techniques et des professionnels des médias locaux d’autre part.

Après le premier le groupe dont la formation a couru sur deux jours à compter du mercredi 14 juillet 2021, la seule journée du vendredi 16 juillet a été consacrée aux responsables de radios de proximité en provenance notamment de Man, Danané et Daloa pour s’imprégner du protocole.

Le protocole a été élaboré par le MENA en collaboration avec l’ensemble de ses partenaires sociaux avec le financement de UNICEF et il a pour objectif de lutter efficacement contre le décrochage des élèves.

Il existe un ensemble de dispositifs de prise en charge  visant à maintenir ou à réintégrer l’élève enceinte ou mère dans le système éducatif ivoirien, indique-t-on.

Selon la directrice  de l’égalité  et de l’équité du genre, Mme  Bakayoko Marie Véronique « les grossesses en cours de scolarité constitue un fléau qui contrarie la politique de scolarisation obligatoire qui veut que tous les enfants, filles et garçons de six à 16 ans soient éduqués, soient à l’école ».

A titre d’exemple, d’octobre 2019 à mai 2020, ce sont 181 cas de grossesses qui ont été enregistrés dans la seule direction départementale de l’éducation nationale de Danané, soit 181  potentiels décrochages.

(AIP)

gso/kam