Cet article a été publié le: 23/11/21 7:19 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Diégonéfla plaide pour l’octroi des 5 km de bitume promis par l’Etat

Gagnoa, 23 nov 2021 (AIP)- Le maire de Diégonéfla, Bagrou Goli, a plaidé dimanche 21 novembre 2021, pour la matérialisation de la promesse faite par l’ex-Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, lors de sa visite d’Etat, de poser cinq kilomètres de bitume dans la commune.

Les travaux de bitumage de l’axe Oumé-Diégonéfla-Gagnoa traversent la ville sur plus d’une dizaine de kilomètres. Selon le maire,  le cœur de sa population saigne depuis qu’elle a vu les engins lourds de travaux publics quitter la zone, sans qu’aucun seul mètre de bitume n’ait été posé à l’intérieur de Diégonéfla.

Il s’adressait à la ministre de la Fonction publique et de la Modernisation de l’Administration, Anne Désirée Ouloto, lors du meeting de clôture de la rentrée politique du mouvement Peuple Gban pour ADO (PGA) dont elle assurait le parrainage.

M. Bagrou a salué la réhabilitation de la voie principale Oumé-Diégonéfla. Il a dit regretter le fait que Diégonéfla, la plus grande ville du Gôh en dehors des deux départements (Gagnoa et Oumé), soit la seule de la région qui n’ait aucun centimètre de bitume.

Le premier magistrat de la commune de Diégonéfla a déclaré qu’il n’exige rien de particulier mais souhaite simplement que ce qui se fait normalement et sans difficulté ailleurs, soit fait aussi chez lui, notamment de faire bénéficier de bitume à la localité traversée par une voie en réhabilitation.

« Dès lors que la route a traversé Diégonéfla, tout devient possible », a rassuré la ministre. « Certes on a la mairie, mais il faut aussi des relations stratégiques », a-t-elle laissé entendre au maire, tout en exhortant chacun à « marcher main dans la main avec le chef de l’Etat, de sorte à lui parler parfois à l’oreille ».

Située à 40 km de Gagnoa, Diégonéfla est une commune de plein exercice depuis décembre 1995 et peuplée de plus de 54 000 habitants, selon le Recensement général des populations et de l’habitat (RGPH 2014). Elle possède un lycée de 4 000 élèves, un marché de 1 500 places avec 120 magasins et un commissariat.

(AIP)

dd/cmas