Cet article a été publié le: 7/12/21 18:52 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Dîner gala : plusieurs âmes généreuses se mobilisent pour le bien-être des OEV et leurs familles

Abidjan, 07 déc 2021 (AIP)- Plusieurs âmes généreuses se sont mobilisées pour le bien-être des enfants orphelins et autres rendus vulnérables du VIH/Sida (OEV) et leurs familles, lors d’un diner gala à l’hôtel Azalai à Abidjan-Marcory, dimanche 05 novembre 2021.
Initiée par le ministère de la Famille, de la Femme et de l’Enfant (MFFE) à travers le Programme national de prise en charge des orphelins et enfants rendus vulnérables du fait du VIH/ Sida (PN-OEV), cette rencontre a été marquée par la vente aux enchères de plusieurs tableaux et l’engagement pour le parrainage des OEV en vue de les garantir un avenir meilleur.
Plus de 11 millions de FCFA ont été recueillis suite aux dons et à la vente aux enchères. Cinq bourses d’études d’une valeur de cinq millions de FCFA et 13 promesses de parrainage ont été enregistrées lors de ce dîner.
La présidente du PN-OEV, Dr Amethier Solange a expliqué que cette mobilisation de Fonds à l’échelle nationale vise à combler un gap de plus de 10 milliards de FCFA en vue de répondre à plusieurs défis notamment, le renforcement de l’offre de service à tous les OEV identifiés, la couverture du territoire national en plateforme de collaboration, la pérennisation des interventions en matière de soin et soutien aux OEV et le renforcement des capacités des acteurs.
« La contribution des partenaires au développement, des donateurs et des groupes de bienfaisances, en complément du budget de l’Etat, permettront aux OEV et bénéficiaires du projet DREAMS (Réduction de la vulnérabilité des adolescents à l’infection du VIH), d’avoir une meilleure qualité de vie et contribuer au développement de la Cote d’Ivoire », a justifié Dr Amethier en présence du représentant de la tutelle, le directeur de cabinet, Raymond Djiké.
« Qui donne au pauvre, prête à Dieu », a rappelé M. Djiké, représentant de la ministre de la Famille, de la Femme et de l’Enfant, Nassénéba Touré, qui a invité les participants à soutenir cette cause en contribuant par un geste au bonheur des OEV et leurs familles.
Plusieurs personnalités notamment, dont le représentant du ministre des Sports et de l’Economie sportive, le maire de Cocody, le maire de Bonoua ont annoncé les couleurs de cette mobilisation autour des OEV à travers de fortes contributions.
Avec une prévalence de 3,7%, selon l’EDS-MICS 2011-2012, la Côte d’Ivoire fait partie des pays les plus touchés par la pandémie du VIH et du sida en Afrique de l’Ouest. Près de 476 391 enfants sont orphelins ou rendus vulnérables du fait de cette pandémie (PN-OEV 2016).
(AIP)
bsb/ask