Cet article a été publié le: 24/11/22 10:49 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Distribution annoncée des cartes professionnelles des producteurs de café-cacao de la zone de Divo

Divo, 24 nov 2022 (AIP) – Le Délégué régional (DR) du Conseil du café-cacao de la zone de Divo, Ello Kouassi Evariste, a annoncé, mercredi 23 novembre 2022, aux producteurs qu’il recevait à la salle de réunion de la préfecture de région, que la distribution de la carte d’identité professionnelle pour ceux d’entre eux qui ont été recensés, va démarrer dès la semaine prochaine, en leur expliquant les avantages à en tirer.

Le conseil du café-cacao avait effectué les deux années précédentes une opération de recensement des producteurs et de leur verger, dans le cadre du processus de modernisation de la filière. Les résultats de cette opération, selon le DR du conseil du café-cacao de la zone de Divo, ont permis d’identifier près d’un million de producteurs de café-cacao en Côte d’Ivoire, dont 8% de femmes. Ce sont ces personnes qui vont recevoir leur carte d’identité professionnelle des mains d’agents distributeurs déjà prêts.

Les quelques agents distributeurs des cartes professionnelles de producteurs présentés à l’assistance

Ello a expliqué que le recensement permet une avancée importante dans le processus de modernisation de la filière, car « il permet, pour la première fois dans la filière, d’avoir des données quantitatives claires, concernant le nombre de producteurs ».

Cette carte, a-t-on noté, a la particularité d’être une carte professionnelle et un portefeuille électronique qui va aider à régler le problème de l’insécurité dans les transactions de la filière, surtout concernant les producteurs et les coopératives. Elle va permettre à partir de l’année prochaine d’éviter les reçus physiques, les connaissements physiques, dans la commercialisation avec les producteurs.

« Toutes les transactions vont se faire directement à partir de la carte de producteur », a déclaré M. Ello. La carte est munie d’une puce électronique et des terminaux seront mis à la disposition des acheteurs et des coopératives, de sorte que, « l’argent ne va plus circuler sur le terrain et on va mettre fin à l’insécurité dans nos plantations et sur nos pistes», a souligné le DR du conseil du café-cacao.

La carte, munie du système ‘’Visa’’, peut également servir dans les guichets automatiques des banques.

« Les producteurs qui n’auront pas de carte ne pourront plus commercialiser à partir de la campagne prochaine », a prévenu M. Ello. Il a invité les responsables de coopératives de producteurs à sensibiliser leurs membres, afin qu’ils se fassent recenser, parce que le processus de recensement est continu.

(AIP)

jmk/fmo