Cet article a été publié le: 26/11/21 14:46 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Dix-sept enfants en conflit avec la loi obtiennent leur certificat de fin de formation

Tiassalé, 26 nov 2021 (AIP) – Dix-sept enfants issus du centre ONESIME de la Fraternité des prisons, à Taboitien, dans la commune de Tiassalé, ont été célébrés vendredi 19 novembre 2021 à la mairie de Tiassalé, pour avoir obtenu leurs certificats de fin de formation après deux ans passés au centre.

Ces jeunes savent lire, écrire et calculer. Ils ont également tous des compétences en agriculture biologique et en pisciculture.

Selon le directeur exécutif du centre, Dr Niamien Amanizan, quatre d’entre eux seront employés dans les jours à venir par un opérateur économique chez qui ils ont effectué un stage pratique, tandis que certains seront retenus au centre en qualité de pair-éducateurs. Quant aux autres, ils bénéficieront d’un accompagnement jusqu’à atteindre l’autonomie totale.

Les kits d’installation leur seront remis en février 2022, a promis Dr Niamien. Il s’est félicité de la sortie de la première promotion du centre et particulièrement de la transformation opérée chez ceux qui sont désormais des ex-pensionnaires d’ONESIME.

Toutefois, il a regretté le fait qu’une vingtaine d’enfants ont abandonné leur processus de resocialisation/réinsertion professionnelle pour des raisons de fugue, d’addiction à la drogue et de violence, dont l’un est malheureusement retourné en prison.

Le centre ONESIME de la Fraternité des prisons de Taboitien travaille en collaboration avec la direction de la protection judiciaire des enfants et de la Jeunesse du ministère de la Justice et des Droits de l’Homme.

Ouvert en 2019, le centre s’est donné pour objectifs, la resocialisation, la formation professionnelle et civique des mineurs détenus dans les centres d’observation de mineurs des maisons d’arrêt et de correction.

(AIP)

kd/bsp/cmas