Cet article a été publié le: 22/08/21 11:29 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Ebola: les populations de Yamoussoukro invitées à ne pas céder à la panique

Yamoussoukro , 22 Août 2021 (AIP) – Le directeur régional de la santé et de l’hygiène publique du Bélier, Miezan Egnankou, appelle les populations de son aire sanitaire à ne pas céder à la panique au moment où il est fait état d’une présomption de présence de huit cas contact de la maladie à virus Ebola à Yamoussoukro.

Le plus important selon lui est l’observance des mesures barrières pour éviter une maladie pour laquelle il existe des vaccins à l’efficacité avérée.

« C’est toute la Côte d’Ivoire qui est interpellée », affirme le directeur régional dans une bande sonore dont l’AIP a reçu copie.

« Les huit personnes auraient pu être juste de passage, donc toute la Côte d’Ivoire est interpellée sur les mesures barrières, la recherche des sujets contact et la nécessité de prendre des mesures individuelles et collectives pour pouvoir éviter la propagation de la maladie ».

Depuis l’alerte Ebola en Côte d’Ivoire et l’annonce des cas suspects qui auraient débarqué à Yamoussoukro, tous les infirmiers des 4 districts de la région du Bélier ont été mis en alerte maximale avec « des indications précises sur les malades» qu’ils vont recevoir notamment leur provenance et la suspicion de tout cas de fièvre.

La consigne est également la même autant pour le secteur privé que pour la médecine traditionnelle.

Par ailleurs une revue des registres est envisagée dans toutes les officines de santé à la recherche de ces cas suspects et les personnes qui ont été en contact avec eux.

(AIP)

gso/tm