Cet article a été publié le: 8/07/21 7:41 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Echanges entre populations et FDS pour briser le mur de méfiance à Rubino

Agboville, 08 juil 2021 (AIP) – Les populations de Rubino, localité située dans le département d’Agboville et les Forces de défense et de sécurité (FDS) ont échangé mercredi 07 juillet 2021, à l’issue d’une journée “Porte ouvertes” sur les services de la police et de la gendarmerie, en vue de briser le mur de méfiance qui s’est installé entre les deux parties à la faveur des dernières crises survenues dans le pays.

Cette journée s’inscrit  dans le cadre d’un projet “la Paix Par Moi” initié par le Regroupement des acteurs ivoiriens des droits humains (RAIDH), cofinancé par l’Union Européenne, la fondation Konrad-Adenauer-Stifung (KAS), dans l’optique de renforcer les liens entre la société et les FDS.

Il s’agit entre autres objectifs, de permettre aux populations de connaitre les missions, le rôle ainsi que les services délivrés par la police et la gendarmerie dans un souci d’encourager la communication entre les deux parties afin de restaurer la confiance.

Ce fut le lieu pour le commandant de Brigade de Rubino, l’Adjudant-chef Arsène Bohoussou Kouamé et le commandant du centre de secours d’urgence (CSU) de l’Agnéby-Tiassa, Fofana Mohamed, d’inviter les populations à s’approprier leurs services de sécurité et de secours en donnant promptement l’information et les renseignements utiles pour faciliter leurs activités.

Le coach expert du RAIDH, Tilé Sabin et le représentant du sous-préfect, Galla-Bi Pierre, ont insisté sur l’importance des actions de l’ONG, visant principalement à contribuer à la consolidation de la cohésion sociale et à établir une paix durable en Côte d’Ivoire.

Des exercices et des démonstrations des pompiers civils d’Agboville ont meublé cette journée portes ouvertes marquée par l’absence de la police nationale.

(AIP)

yy/fmo