Cet article a été publié le: 27/11/21 12:48 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Emploi Jeunes : Le ministre Touré Mamadou remet 100 permis de conduire à des jeunes de Galébré

Gagnoa, 27 nov 2021 (AIP)- Le ministre de la Promotion de la Jeunesse, de l’Insertion Professionnelle et du service Civiques, Touré Mamadou a procédé vendredi 26 novembre 2021 à Galébré (43 km de Gagnoa), à la remise solennellement de 100 permis de conduire à autant de jeunes de la localité, dans le cadre de la mission de suivi des bénéficiaires de l’opération permis de conduire initié par l’agence emploi jeunes.

« Quand nous faisions l’annonce ici durant la campagne des législatives, d’autres pensaient qu’il s’agissait de promesses électorales », a déclaré le ministre Touré Mamadou. Il a expliqué que ce dispositif d’accompagnement des jeunes demandeurs d’emplois en charge de la formation de 5 000 jeunes à l’obtention du permis de conduire avait fini l’opération en 2020.

Exceptionnellement, a poursuivi Touré Mamadou, la ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté, Dogo Myss Belmonde, cadre de Galébré, avait souhaité que le processus de permis de conduire puisse être lancé pour 100 jeunes et c’est ce qui a été fait.

L’opération ‘une formation, mon passeport pour l’emploi’, un dispositif d’accompagnement des jeunes demandeurs d’emplois, a permis de prendre totalement en charge la formation de 5 000 jeunes à l’obtention du permis de conduire toutes catégories.

« Vous avez le permis, chercher du travail », a insisté M. Touré, qui a indiqué qu’il existe aujourd’hui, énormément de chantier en Côte d’Ivoire et toutes les entreprises en Bâtiment et Travaux Publics qui font les routes et grands travaux, sont en quête de conducteurs d’engins.

Pour renchérir, il a annoncé que l’agence emploi jeunes a organisé le recrutement de 600 conducteurs d’engins sur le territoire national et que se soit dans le Gôh ou d’autres régions du pays, il existe un réel besoin en termes de main d’œuvre pour les entreprises, par rapport aux conducteurs d’engins.

La cérémonie a été précédée de la vérification de l’effectivité des formations exécutées par les auto-écoles, et le bon déroulement de celles-ci, conformément aux indications du cahier de charges.

(AIP)

dd/kam