Cet article a été publié le: 16/05/21 12:04 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Emplois des jeunes : Le conseil régional du Lôh-Djiboua décidé à trouver des solutions

Divo, 16 mai 2021 (AIP) – Le conseil régional du Lôh-Djiboua a initié, samedi 15 mai 2021, à son siège à Divo, une rencontre d’informations et d’échanges avec les représentants des jeunes de toutes les sous-préfectures de la région, afin d’amorcer ensemble avec eux des stratégies communes pour trouver des solutions durables à la question du chômage.

L’initiative prise par le 5ème vice-président du conseil régional en charge de la jeunesse, Kragbé Béhibro Philippe, a permis de réunir plus 200 jeunes, en provenance des 17 sous-préfectures du Lôh-Djiboua. Cette rencontre s’est tenue à la suite d’une tournée de la Direction des affaires culturelles et du développement humain de l’institution régionale dans ces sous-préfectures, afin d’aller recueillir les préoccupations des jeunes sur le terrain.

Aperçu des jeunes dans la salle de réunion du conseil régional

Tirant les enseignements de cette tournée, M. Kragbé a souligné avoir perçu quatre axes de solutions à la question de l’emploi des jeunes de la région.

« On veut certes trouver du travail aux femmes et aux jeunes, mais le préalable à tout cela, c’est le recensement des compétences des uns et des autres », a-t-il souligné. Cela permettra, selon lui, d’avoir un répertoire des qualifications ou non des jeunes des 204 villages des 17 sous-préfectures de la région et aidera à apporter les solutions appropriées.

Concernant les autres axes de solution, il a indiqué que l’accent sera mis sur l’incitation des jeunes à s’organiser en mouvements associatifs, afin d’avoir un accès plus facile aux financements de leurs projets. Les jeunes seront également orientés vers les différents canaux publics ou privés de financement, sans oublier le volet formation à différents métiers, a-t-on noté.

Le premier vice-président du conseil, Dja Blé Joseph, et Kragbé Philippe ont insisté sur la volonté des jeunes eux-mêmes à prendre de véritables initiatives et à s’engager dans des projets parce que, ont-t-ils souligné, tout ce qui sera fait pour les aider ne pourra aboutir sans leur détermination et leur patience.

Les jeunes ont salué la vision du président du conseil régional, Zakpa Komenan, pour avoir choisi un des leurs comme interface, Kragbé, un jeune de 33 ans, doctorant en droit, spécialement chargé de leurs préoccupations. Ils ont réitéré leurs besoins de formation et de financement.

Les semaines suivantes, des sessions de formation sont prévues dans les sous-préfectures pour mieux outiller les jeunes à l’autonomisation. Le président Zakpa a positionné cette année la question de l’emploi des jeunes comme la priorité des priorités.

(AIP)

jmk/fmo