Cet article a été publié le: 4/09/21 14:57 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Etats généraux de l’éducation nationale : les membres de la communauté éducative du Béré mobilisés autour des concertations régionales

Mankono, 04 sept 2021 (AIP) – Les membres de la communauté éducative dans la région du Béré (Centre) ont été mobilisés par une mission conduite par l’inspecteur général de l’Education nationale, Loukou Alexandre, autour des concertations régionales des états généraux de l’éducation nationale et de l’alphabétisation (EGENA).

Ces assises ont été lancées localement au cours d’une cérémonie qui s’est déroulée mercredi 1er septembre 2021 à Mankono.

« Ces états généraux se situent dans le cadre de l’élaboration d’un nouveau pacte social et d’excellence autour de l’école qui, on l’indique, réaffirmerait l’importance des enjeux éducatifs et replacerait la réussite de l’apprenant au cœur de toutes les actions éducatives telles qu’énoncées par le ministère de l’éducation nationale et de l’alphabétisation (MENA) », a fait savoir la conseillère technique de la ministre Mariétou Koné, Dr Brou Georgette.

Ce, lors d’une brève présentation du contexte et des objectifs des états généraux dont les résultats devraient identifier les forces et faiblesses du système éducatif ivoirien, ainsi que des résolutions et recommandations innovantes pour construire, dans la durée, une école de qualité, dans une entente mutuelle. Le tout, pour aboutir à une feuille de route consensuelle en vue de l’opérationnalisation des propositions, recommandations et résolutions formulées par les travaux des EGENA en région.

Pour Loukou Alexandre, l’école étant l’affaire de tous, ‘’s’il y a des problèmes au sein du système éducatif ivoirien, cela doit nous préoccuper, tous’’, a-t-il rappelé, indiquant que la ministre Mariétou Koné veut des états généraux inclusifs, participatifs pour que la base ait son mot à dire durant ces concertations.

« Notre réflexion, à Mankono, qui est malheureusement classée parmi les zones à faibles taux de scolarisation et de réussite, doit porter sur comment améliorer la réussite scolaire de nos enfants », s’est, pour sa part, exprimé le directeur régional de l’Education nationale et de l’Alphabétisation (DRENA) de Mankono, Bernard Ziriga, avant que la préfet Gouessé Jules, président du comité technique pour l’utilisation des outils relatifs aux concertations régionales dans le Béré, n’exhorte les uns et les autres à la mobilisation autour de l’école à Mankono.

Les EGENA ont été lancées le 19 juillet à Abidjan, en présence du Premier ministre Patrick Achi.

Avant Mankono, la délégation du ministère de l’Education nationale était à Boundiali avant l’étape de Séguéla prévue pour vendredi.

(AIP)

tdmsc/kkp