Cet article a été publié le: 29/11/20 8:24 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Faible taux de prévalence du planning familial à Tanda

Tanda, 29 nov 2020 (AIP) – Le taux de prévalence en matière de planning familial est très bas, soit 05,67% , dans le district sanitaire de Tanda contre 22% au niveau national, affirme le médecin chef et gynécologue de l’hôpital général de la ville, Sermé Seydou.

Dr Sermé a fait cette déclaration le samedi 28 novembre 2020, lors d’une table ronde initiée par l’ONG internationale  Rescue Committee (IRC), à la salle des délibérations de la sous-préfecture de Tanda.

” Le planning familial n’est pas beaucoup pratiqué dans le département”, a-t-il déploré.

Le manque de formation et d’informations et les préjugés expliquent ce taux bas,  a indiqué le médecin chef et gynécologue de l’hôpital général de Tanda.

Grace à sa politique de la santé de la reproduction, l’État entend participer à l’espacement des naissances  pour le bien-être de la femme et de l’enfant. Le taux de prévalence contraceptive souhaitée, dans ce cadre est de 36% en fin 2020, a -t-on appris.

(AIP)

Ssi/nmfa/tm