Cet article a été publié le: 9/09/21 9:40 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ FEMUA 2021: L’Union européenne encourage les jeunes à une participation pacifique à la vie politique de leur pays

Abidjan, 09 sept 2021(AIP)- La jeunesse ivoirienne doit participer de façon pacifique et contributive à la vie politique de leur pays afin  d’aider au développement et à la consolidation de la paix, a indiqué  mercredi 8 septembre 2021, l’Ambassadeur d’Espagne en Côte d’Ivoire, Ricardo Lopez-Arnanda Jagu, représentant l’Union européenne lors d’un panel portant  sur  le thème, « La paix au service du développement : une responsabilité de tous les citoyens ? », dans le cadre de la 13ieme édition du Festival des musiques urbaines d’Anomabo (FEMUA) 2021.

“La jeunesse doit être d’abord citoyenne. Il s’agit de bien comprendre et de s’imprégner des réalités et  prendre partie de façon pacifique et dialoguée à la vie politique,  partager ses opinions et ne  pas simplement se plaindre, être passif pour attendre les résultats. Il faut s’engager”, a signifié Ricardo Lopez-Arnanda Jagu en présence de l’Ambassadeur de l’Union européenne en Côte d’Ivoire, Jobst Van Krichmann.

l’Union européenne est partenaire de ce festival  dont le thème de cette édition est  “Alliance Afrique-Europe: Paix et développement”. L’union européenne et la Fondation Magic système (initiatrice du FEMUA) ont lancé ce partenariat lors du sommet Union européenne-Union africaine, tenu à Abidjan en novembre 2017 portant sur l’alliance Afrique-Europe pour des emplois et des investissements durables afin de renforcer le partenariat entre les deux continents, rappelle-t-on.

La jeunesse doit  ainsi, selon l’Ambassadeur d’Espagne croire en elle même, pour atteindre ses objectifs. La délégation de l’Union européenne se donne pour mission d’assister sur le plan économique, politique et social la jeunesse, et ce à travers la formation.

Pour le représentant de l’Organisation internationale, Friedrich Ebert Stiftung, Thilo Schöne,  il est important que les jeunes soient “coachés”  individuellement  pour qu’ils puissent braver la peur de la politique, et leur permettre de se “cristalliser à la politique”. Il est nécessaire que les jeunes s’intéressent à la politique afin qu’ils puissent être au centre des décisions  et aussi que les décideurs les écoutent, a-t-il  ajouté.

Au cours de ce festival qui s’achève dimanche 12 septembre 2021, l’Union européenne  va abriter sous son pavillon divers panels  portant  notamment sur la mobilité transfrontalière, le changement climatique.

(AIP)

tad/fmo