Cet article a été publié le: 1/05/21 15:42 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Fête du travail 2021: Le Premier ministre Achi entend prendre en compte les revendications des centrales syndicales 

Abidjan, 1er mai 2021 – Le Premier ministre Patrick Achi réitère la volonté du gouvernement de prendre en compte les revendications exprimées par les responsables des centrales syndicales au cours des rencontres périodiques prévues, dans le cadre de l’amélioration des conditions des populations, lors de la célébration de la fête du travail.

” J’ai instruit le ministre de de l’Emploi et de la Protection sociale de vous recevoir pour examiner dans le détail de chacune de vos revendications”, a affirmé M. Achi, samedi 1er mai 2021, au cours de la célébration de la fête du travail, à la Primature.

Pour lui, le gouvernement a constamment veillé à préserver la liberté syndicale et la liberté d’association, toute en demeurant à la disposition du milieu syndical pour l’amélioration des conditions de vie des travailleurs, aussi bien dans les secteurs public et privé.

A cet égard, le ministre de l’Emploi et de la Protection sociale, Adama Kamara, a exprimé sa disponibilité à échanger, autant de fois que nécessaire, afin de trouver avec les acteurs des centrales syndicales, les solutions aux problèmes existants.

“Nous nous retrouvons, tous les six mois, pour évaluer l’état d’évolution de la prise en compte de vos revendications”, a dit M. Kamara. Pour lui, ces rencontres s’inscrivent dans le cadre des axes prioritaires du gouvernement inscrites dans les plans nationaux de développement (PND).

“Un processus continu qui s’adapte au caractère très dynamique du monde du travail”, a-t-il soutenu.

Dans cette même veine, le ministre de l’Emploi et de la Protection sociale a indiqué l’ambition du gouvernement de renforcer l’employabilité, de veiller à la protection des couches vulnérables, en luttant contre la précarisation des travailleurs.

M. Kamara a annoncé des mesures correctives, à savoir des travaux de modification du code du travail avec la prise en compte du télétravail et du chômage partiel.

(AIP)

nmfa/fmo