Cet article a été publié le: 4/12/20 7:12 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Fonds Emploi Jeunes : l’âge avancé et le manque de pièces, obstacles à l’accès au financement

Gagnoa, 03 déc 2020 (AIP)- L’âge avancé de certains ainsi que le manque de pièces administratives pour d’autres jeunes du Grand Guibéroua, ont été exposés par ces derniers, comme de véritables obstacles à l’accès au financement des Fonds Emploi Jeunes, lors de rencontres d’échanges avec la secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Famille, de la Femme et de l’Enfant, chargée de la l’Autonomisation de la Femme, Myss Belmonde Dogo.

« Il y a néanmoins des solutions », a indiqué Mme Dogo dans ses différentes interventions dans les localités de Ziriwa, Zadiahio et Galébré, le mercredi 02 décembre 2020.

Précisant que les points soulevés par les jeunes étaient pertinents, Myss Belmonde Dogo s’est engagée en accord avec le sous-préfet de Guibéroua, à aider les jeunes sans cartes d’identité à en acquérir.

Quant aux personnes ayant franchi l’âge limite maximal de 40 ans pour bénéficier de financement de jeunes, Mme Dogo, qui est aussi député des localités de Guibéroua-Galébré et Dignago, a proposé aux intéressés de se fondre dans des projets communs avec d’autres jeunes de moins de 40 ans, afin de bénéficier de financement global.

Un plaidoyer en vue d’une ouverture prochaine de bureaux décentralisés du Fonds Emplois Jeunes dans les localités de Galébré et Dignago, connectés à celui déjà ouvert à Guibéroua, a fait par le membre du gouvernement.

« On va vous occuper, pour que vous n’ayez plus le temps de casser nos bitume et nos véhicules », a déclaré la natif de Galébré.

La Côte d’Ivoire est à la troisième phase du projet Agir pour les Jeunes, au cours duquel plusieurs projets de jeunes sont financement dans la département de Gagnoa.

(AIP)

dd/tm