Cet article a été publié le: 19/09/21 10:12 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Football : L’ouverture de la saison reportée à une date ultérieure

Abidjan, 19 sept 2021 (AIP)- L’ouverture de la saison 2021-2022 de football en Côte d’Ivoire, initialement prévue le 02 octobre 2021 avec le démarrage du championnat national de première division (ligue 1) est reportée à une date ultérieure.

C’est l’une des principales décisions de l’Assemblée générale ordinaire (AGO) de la Fédération ivoirienne de football (FIF), organisée par le comité de normalisation présidé par Mariam Dao Gabala, samedi 18 septembre, à Abidjan.

Sur les raisons de ce report, Mme Dao Gabala a dit que les négociations, avec la chaîne Canal + qui est la principale source de la subvention octroyée aux clubs participant à cette compétition, sont encore en cours.

“Le championnat va reprendre avant la fin de l’année, mais probablement pas le 2 octobre comme prévue. Précisément pour la Ligue 1, nous sommes en négociation de contrat avec Canal+ pour la retransmission des matchs. Mais pour permettre aux clubs de jouer le maximum de matchs, il faut que la saison commence avant le mois de décembre 2021”, a-t-elle expliqué.

Entre autres décisions à retenir de cette assemblée générale, il y a le report de l’approbation du rapport financier du commissaire aux comptes et du quitus. Ces points seront débattus à la prochaine Assemblée qui statuera sur les textes et sur ces comptes 2020.

“Nous n’avons pas eu la possibilité légale d’approuver les comptes. Il y a un certain nombre de réserves importantes émises par le commissaire aux comptes qui nécessite des décisions de l’AG pour qu’à la faveur de cette normalisation, nous puissions savoir ce que vaut cette fédération”, a indiqué la président du CN-FIF.

Toutefois, un délai supplémentaire a été accordé au commissaire aux comptes afin de lui permettre d’obtenir toutes les pièces réclamées pour certifier le bilan financier de l’année 2020 de la FIF au titre de l’exercice 2020.

En attendant, la FIF est convoquée devant l’Inspection générale d’Etat (IGE), le 28 septembre à l’effet de se prononcer sur un contentieux portant sur une dette de 4 milliards  de francs CFA, annoncent certaines sources.

Cette assemblée générale ordinaire a enregistré la présence de délégués de 79 membres actifs sur les 81 attendus, a-t-on appris.

(AIP)

fmo